Sidi Said actionne ses relais : 30 fédérations nationales lui apportent leur soutien - DIA
28705
single,single-post,postid-28705,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Sidi Said

Sidi Said actionne ses relais : 30 fédérations nationales lui apportent leur soutien

DIA-19 février 2018: L’inamovible secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, a actionné ses relais et soutiens à l’occasion de la réunion ce lundi au siège de la Centrale syndicale d’une trentaine de fédérations nationales affiliées à l’UGTA qui lui ont renouvelé leur confiance et soutien.
« Nous renouvelons notre total soutien et notre confiance à la direction nationale de l’UGTA, à sa tête son secrétaire général, Abdelmadjid Sidi Saïd qui contribue à la stabilité du pays, laquelle constitue une priorité pour notre Union car il s’agit de préserver et de consolider les acquis sociaux et économiques du pays », peut-on lire dans le communiqué ayant sanctionné la réunion de ces fédérations.
Les secrétaires généraux de ces fédérations s’étaient succédé un par un à la tribune pour apporter leur soutien à Sidi Said et s’attaquer à celui qui a osé initier une tentative de redressement à l’UGTA, en l’occurrence l’ancien secrétaire national chargé de l’Organique à la centrale syndicale, Mohamed Tayeb Hamarnia, actuellement sénateur désigné au titre du tiers-présidentiel.
La réunion de ce lundi a été provoquée par les secrétaires généraux des fédérations nationales de l’UGTA, suite « au comportement contraire à l’action syndicale et immorale » de l’ancien secrétaire national chargé de l’Organique au sein de la centrale syndicale, Mohamed Tayeb Hamarnia », dont « les pratiques ont entrainé le départ de plusieurs militants de l’UGTA », lit-on encore dans le communiqué.
En ce sens, les fédérations nationales ont demandé au secrétariat national de prendre « les mesures disciplinaires nécessaires, conformément aux statuts et au règlement intérieur de l’UGTA » à l’encontre de Hamarnia.
Sidi-Said n’a pas assisté à la réunion, préférant que les SG des fédérations s’expriment contre Hamarnia (RND) qui avait publié hier dans la presse une initiative pour appeler à une insurrection contre Sidi Said, SG de l’UGTA depuis…1997 !
Amir Hani