Suite au report des matches, le championnat le Ligue 1 risque de s'éterniser - DIA
40343
single,single-post,postid-40343,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
lfp

Suite au report des matches, le championnat le Ligue 1 risque de s’éterniser

DIA-26 février 2019: Le championnat de football de Ligue 1 risque de ne pas se terminer dans les délais prévus, le mois de mai prochain en raison du report d’une multitude de matches. En tout, cinq matches ont été reportés depuis le week-end dernier, suite aux marches populaires qui se sont déroulées vendredi à travers plusieurs wilayas du pays. Le report de ces matches est motivé par des raisons sécuritaires. La Ligue de football professionnel a été instruite par les autorités du pays de reporter des matches pour éviter le rassemblement des supporters, lesquels pourraient constituer un danger pour la sécurité publique, notamment en cette conjoncture extrêmement sensible marquées par l’organisation des marches et des sit-in, notamment à Alger où les manifestations publiques sont interdites.
Ainsi, le match DRB Tadjenent-CR Belouizdad, prévu ce mardi, a été reporté à une date ultérieure, de même que le choc USMA-PAC initialement prévu ce vendredi, puis décalé à samedi. Les matches de Ligue 2, US Biskra-JSM Skikda et ASM Oran-RC Relizane sont également reportés.
Avec ces reports et d’autres qui ne sont pas à écarter, la LFP risque de se retrouver dans l’impossibilité de terminer le championnat le mois de mai prochain. La compétition au niveau national doit s’arrêter au mois de mai afin de permettre à l’équipe nationale de se préparer à la phase finale de la CAN en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019.
Avec les matches de coupe d’Algérie, la participation du NA Hussein Dey, le CS Constantine et la JS Saoura aux coupes d’Afrique des clubs, en plus des deux dates FIFA au mois de mars, il sera difficile de terminer le championnat au mois de mai. En ce sens, une crise se profile à la LFP qui aura du mal à respecter le calendrier du championnat à huit journées de la fin de la compétition.
Les matches de fin de saison étant des rencontres à grand enjeu, il sera difficile à la Ligue de pouvoir programmer ces rencontres le même jour et au même horaire en raison du calendrier qui s’annonce très serré. Profitant e cette situation, certains présidents de clubs, notamment ceux qui sont menacés de relégation, ont exigé de déclarer le championnat à blanc, sans rétrogradation, ce que la FAF refuse car cela devrait être annoncé en début de saison.
Nassim Fateh