Terrorisme: Djamel Beghal remis aux autorités algériennes - DIA
33828
single,single-post,postid-33828,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Rex Features Ltd. do not claim any Copyright or License of the attached image
Mandatory Credit: Photo by REX (4375296d)
Djamel Beghal
Djamel Beghal, said to be the mentor of Cherif Kouachi, one of the Charlie Hebdo Massacre Gunmen - 2015
Djamel Beghal, 50, who was accused of being Osama BIn Laden's main European recruiter and is said  to have mentored Cherif Kouachi, one of the two Islamic terrorists who carried out the Charlie Hebdo massacre in Paris, killing twelve people. Kouachi was secretely photographed by French intelligence meeting Beghal while he was under house arrest in Murat in central France in April 2010 along with two other convicted terrorists, jihadi recruiter Ahmed Laidouni and Algerian Armed Islamic Group member Farid Melouk. Beghal attended hate cleric Abu Qatada's prayer meetings in London and the Finsbury Park mosque when Abu Hamza was present. Beghal allegedly recruited shoe bomber Richard Reid and 9/11 hijacker Zacarias Moussaoui at the mosque.
/Rex_Djamel_Beghal_said_to_be_the_mentor_of_Cherif_K_4375296D/Rex Features Ltd. do not claim any Copyright or License of the attached image/1501101200

Terrorisme: Djamel Beghal remis aux autorités algériennes

DIA-16 juillet 2018: Djamel Beghal, condamné en 2003 en Algérie pour appartenance à un groupe terroriste, a été remis lundi aux autorités algériennes par les autorités françaises, a-t-on appris de source proche du dossier.
La même source précise que Djamel Beghal, sera traduit devant les autorités judiciaires pour l’affaire dont il a été jugé par contumace et condamné à 20 ans de réclusion par le tribunal criminel d’Alger le 16 février 2003 afin de « vider son mandat d’arrêt et être rejugé pour les faits dont il a fait l’objet de poursuite ».
Les autorités judiciaires algériennes ont tenté de le faire extrader de France, mais leur tentative est restée « infructueuse au motif que l’intéressé serait de nationalité française de laquelle il a été déchu en 2006 », explique la même source.
Le ministère de la Justice a, conformément aux accords judiciaires algéro-français, adressé aux autorités judiciaires françaises « un dossier de dénonciation des faits, afin que ce dernier soit jugé pour ces faits sur le territoire français », ajoute la même source, relevant que cette dénonciation « est également restée sans suite de la part des autorités judiciaires françaises ». 
Beghal Djamel a été plusieurs fois poursuivi et condamné par les autorités judiciaires françaises. Sa dernière condamnation remonte à 2006. C’est lors de son incarcération qu' »il a rencontré et radicalisé » Cherif Kouachi et Amedy Coulibaly, les deux terroristes ayant commis des attentats à Paris.