BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Utilisé par les harragas: Nouvelles restrictions pour l’importation des GPS

DIA-20 juillet 2017: Les réseaux de « harragas » font preuve de plus d’ingéniosité. L’époque des cartes maritimes est révolue, place maintenant aux GPS et aux traceurs. Pour mettre fin à ce phénomène, les autorités viennent de décider l’interdiction de certains appareils maritimes, notamment les GPS.

En effet, le journal « El Khabar » dans son édition d ‘aujourd’hui rapporte que de nouvelles restrictions en ce qui concerne l’importation, le transport et la vente de certains appareils électroniques utilisés dans le domaine maritime ont été imposées.  Citant une source officielle , le journal fait savoir que les réseaux de « harragas » utilisent  les GPS pour effectuer leurs traversées, ce qui leur permet une meilleure efficacité et leur garantit l’arrivée à « bon port ». 
Le quotidien souligne également que ces appareils sont devenus l’outil indispensable depuis que les harragas se sont aperçus que les applications mobiles ne sont pas fiables et peuvent les induire en erreur. Des erreurs « fatales » et « mortelles » faut-il dire.  Ainsi, en raison de leur efficacité, les GPS sont devenus très demandés, et leur prix oscillent entre 18.000 et 150.000 da.  
Par ailleurs, et pour contourner ces restrictions, les commerçants spécialisés dans le matériel de  pèche et sports nautiques font entrer ces appareils  parmi les outils de divertissement sportif, et plus particulièrement les petits appareils manuels qui ne requièrent pas de supports, ce qui a conduit les services de sécurité à mettre en garde contre toute vente ou utilisation sans autorisation. 
Les armateurs de pèche ayant des fascicules, ainsi que ceux activant dans les métiers maritimes ne sont selon le journal pas concernés par ces mesures. Ces derniers peuvent acquérir des GPS à condition d’avoir eu au préalable des autorisations de la part des stations maritimes des forces navales, qui leur délivrent leurs autorisations après enquête menée par les groupes territoriaux des gardes cotes. . 
Lamine Réda   
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Star Wars Dernier Jedi

Société Générale accompagne la sortie de Star Wars à Alger (vidéo)

DIA-13 décembre 2017– Après avoir distribué plus d’une cinquantaine de films au cours de l’année ...