DIA | Zetchi l’homme du huis clos
42198
post-template-default,single,single-post,postid-42198,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Zetchi l’homme du huis clos

DIA-03 mai 2019: L’actuel président de la FAF, Kheireddine Zetchi, semble être sensible à la transparence et par conséquent à la démocratie. A l’ère de l’internet et du développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Zetchi prône le huis clos à chaque réunion importante de la FAF.
C’est ainsi que le huis clos a été imposé pour l’assemblée générale ordinaire de la FAF qui s’est déroulée hier jeudi. Du jamais vu dans une AG de la FAF. Au temps des anciens présidents, les AG se déroulaient en plénière et les journalistes rapportaient tout ce qui se déroulait. A présent, la FAF de Zetchi a imposé le huis clos !
Ce huis clos a débuté avec l’ère de Zetchi dans le masure où ce dernier a été élu en 2017 lors d’une séance à huis clos. Par la suite, Ali Baâmeur qui avait démissionné de la commission électorale qui devait organiser l’élection de Zetchi a révélé que le président de la FAF a été irrégulièrement élu. Le porte-parole de la JS Saoura a également affirmé que l’élection de Zetchi  a été entachée d’irrégularités. Idem pour Mohamed Raouraoua qui a déclaré que Zetchi a été irrégulièrement élu et désigné par l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali.
En somme, les membres de l’AG ont cette responsabilité historique d’avoir traficoté les élections de la FAF. Cela explique la situation dans laquelle se trouve le football national, secoué par les scandales de la drogue et  l’arrangement des matches. il faut relever que la seule activité qui se déroule en toute transparence dans le football, c’est la corruption.
Nassim Fateh