DIA | Annulation du match amical Algérie-Gambie : y a-t-il un complot contre l’équipe nationale ?
65912
post-template-default,single,single-post,postid-65912,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Annulation du match amical Algérie-Gambie : y a-t-il un complot contre l’équipe nationale ?

DIA-02 janvier 2022: L’annulation à la dernière minute du match amical Algérie-Gambie, prévu initialement ce samedi à Doha (Qatar) serait un complot contre l’équipe nationale de football. Du fait de son statut de champion d’Afrique en titre, l’Algérie est l’équipe à battre.

En ce sens, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, avait mis en garde contre les pratiques de la CAF pour torpiller l’équipe nationale, notamment à travers la désignation des arbitres. On peut ainsi considérer que l’annulation de ce match amical tend à perturber la préparation de l’équipe nationale qui se trouve au Qatar pour un stage précompétitif à la CAN, prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022.

L’annulation de ce match privera l’Algérie d’une victoire et de l’amélioration de son classement FIFA ainsi que de son record en matière d’invincibilité. Il est anormal que la partie gambienne attende la dernière minute pour se retirer et annoncer l’impossibilité de jouer contre l’Algérie d’autant plus que c’est la FAF qui a pris en charge tout ce qui se rapporte à l’organisation de ce match amical.

Dans un communiqué publié sur son site internet, la FAF a relevé que « la partie gambienne a décidé de manière unilatérale et à quelques heures du match d’annuler cette rencontre sous prétexte que cette sélection enregistre l’absence d’un gardien de but », estimant que « la réaction désinvolte du sélectionneur de la Gambie, qui n’a pas hésité à faire des annonces avant même la prise de décision officielle d’annulation, est également un acte inélégant à plus d’un titre ».

 » De ce fait, la FAF fera valoir ses droits en ce qui concerne les frais engagés auprès des instances concernées, tout comme elle entreprendra les démarches qui s’imposent pour dénoncer l’attitude désobligeante de la partie gambienne ».

Ce malheureux épisode confirme que l’équipe nationale est ciblée par certaines parties qui n’hésitent pas à recourir à tous les moyens pour perturber sa préparation et sa détermination à conserver son titre africain. Mais Belmadi est conscient de ce plan machiavélique et a affirmé que « l’Algérie ne lâchera rien et défendra son titre au Cameroun ».

Nassim Fateh

0Shares