DIA | Arabie saoudite : pas de normalisation avec Israël sans paix avec les Palestiniens
54046
post-template-default,single,single-post,postid-54046,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Arabie saoudite : pas de normalisation avec Israël sans paix avec les Palestiniens

DIA-19 août 2020: Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal Ben Farhane, a exclu mercredi 19 août que son pays suive l’exemple des Emirats arabes unis en nouant des relations diplomatiques avec Israël, en l’absence de paix avec les Palestiniens.
«Il doit y avoir une paix entre Israël et les Palestiniens, s’appuyant sur des bases internationales reconnues» en faveur de la création d’un Etat palestinien, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Berlin. «Quand cela sera atteint, alors tout sera de nouveau possible». «Quand nous avons apporté notre soutien au plan de paix arabe en 2002, nous pensions qu’il y aurait aussi des relations entre l’Arabie Saoudite et Israël», a déclaré le chef de la diplomatie saoudienne.

Cette initiative visait à résoudre le conflit israélo-arabe, en améliorant les relations entre Israël et le monde arabe, en échange du retrait total d’Israël des Territoires occupés et d’une solution viable pour les Palestiniens. «Mais les conditions ont changé», a estimé le responsable, qualifiant «d’illégale» la politique «d’annexion unilatérale» d’Israël, par ailleurs «dommageable à la solution à deux Etats». Il s’agit de la première prise de position de Riyad sur l’accord historique conclu la semaine dernière entre les Emirats arabes unis et Israël, sous l’égide des Etats-Unis, sur une normalisation de leurs relations.

0Shares