Cheikh Shamssedine s'attaque aux artistes et oublie la religion (Vidéo) - DIA
33255
single,single-post,postid-33255,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-cheikh-chamessdine

Cheikh Shamssedine s’attaque aux artistes et oublie la religion (Vidéo)

DIA-26 juin 2018: Le célèbre télé-islamiste Cheikh Shamessdine, qui commente régulièrement sur la chaîne Ennahar Tv le quotidien des algériens et leurs comportements dans la société s’est encore une fois éloigné de la religion pour critiquer Rym Ghazali, la productrice et réalisatrice algérienne de la série de télévision qui a été diffusé sur la chaîne Echourouk Tv: « Bougroun ». 

Une polémique stérile qui a été relancée par le prédicateur du petit écran algérien pour dire qu’il ne reçoit pas d’ordre de personne pour parler d’un tel ou un tel programme. Cheikh Shamssedine qui à chaque fois n’a pas regardé le programme, ne critique pas le contenu, qui d’ailleurs n’a rien à voir avec la religion, s’attaque seulement au personnage principal de la série Sultanat Hidoura, alias Rym Ghazali.    

Au moment où la société a besoin d’orientation religieuse et surtout de bons conseils pour bien pratiquer les cinq piliers de l’Islam, ce prédicateur qui n’a pas son diplôme de protecteur de la foi (Imam) passe son temps à critiquer tout et rien, et notamment à s’attaquer de manière très maladroite et populiste à des questions qui ne dérangent pas la société et qui ne sont pas de son domaine, comme le cinéma, la télévision ou encore l’art. 

Amir Hani