DIA | Conseil des ministres : vers l’allègement du confinement et la réouverture des plages et lieux des loisirs
64180
post-template-default,single,single-post,postid-64180,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Conseil des ministres : vers l’allègement du confinement et la réouverture des plages et lieux des loisirs

DIA-22 août 2021: La baisse du nombre des contaminations au Covid pourrait amener les autorités du pays à alléger le confinement, imposé actuellement dans 40 wilayas du pays. La décision a été prise ce dimanche  lors de la réunion du Conseil des ministres, présidée par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune.

En ce sens, le président de la République a ordonné dimanche d’alléger le confinement sanitaire en rouvrant les plages et lieux de loisir, au cas où le recul des cas de contamination (Covid-19) se poursuit, tout en maintenant les strictes mesures de prévention.

Il a également ordonné  “d’ouvrir de nouveaux les vols vers les destinations ouvertes et d’autres vers de nouveaux pays”.

Nécessité de vacciner les enseignants et les étudiants

Il a en outre appelé à “la vaccination de l’ensemble des enseignants des secteurs de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, ainsi que les étudiants universitaires, avant les deux rentrées scolaire et universitaire” et au “maintien du contact et du dialogue avec les partenaires sociaux dans les secteurs de l’Education, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Santé”.

Le président de la République a également ordonné “le dégel des projets pas encore engagés pour des raisons purement bureaucratiques”, avec “l’élaboration d’un programme pour le lancement de projets de réalisation d’un hôpital spécialisé dans la prise en charge des brûlures graves et d’autres hôpitaux d’urgences dans les wilayas de Annaba, de Constantine et d’Oran”.

Des mesures en faveur des victimes des incendies

En outre le Président a chargé les ministres de l’Intérieur, de l’Agriculture et de l’Habitat de finaliser, au plus vite, les opérations d’évaluation des dégâts et d’indemnisation et de faire éventuellement appel à l’Armée, si le besoin se fait sentir, afin de renforcer les rangs des agents responsables de l’évaluation des dégâts, notamment avec l’approche de la rentrée sociale et de l’hiver.

Il a aussi chargé le ministre de l’Intérieur et le Secrétaire général de la présidence de la République d’entamer, dans l’immédiat, le versement des allocations au profit des familles des martyrs des incendies.

Accélération de la production de l’oxygène et du projet de production de vaccins en Algérie

Le président de la République a chargé le groupe Sonatrach d’acquérir des camions de transport d’oxygène en prévision de l’augmentation de la production qui devra atteindre au premier semestre de l’année prochaine les 800.000 litres/jour”, de même qu’il a mis l’accent sur l’impératif d’accélérer le projet de production de vaccins en Algérie.

Dans le même contexte, il a ordonné d'”accorder la priorité absolue à l’organisation du marché de médicaments, son contrôle et le respect des normes de qualité dans la production, y compris pour ce qui est des compléments alimentaires”.

Et de souligner la nécessité de “relancer et promouvoir l’entreprise Saidal pour lui permettre de jouer un rôle leader sur les marchés national et africain”.

Projet de loi instituant l’allocation chômage

Concernant le secteur du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, il a ordonné de supprimer les pénalités de retards en matière de cotisations à la Sécurité sociale et de soumettre au Gouvernement et en Conseil des ministres un projet de loi instituant l’allocations chômage qui s’ajoutera aux formules d’allocations de chômage adoptées dans d’autres secteurs.

S’agissant du secteur de la Communication,  il a donné des instructions portant accélération de la réforme du cadre législatif relatif à l’audiovisuel et du cahier des charges régissant les engagements généraux en matière de respect des libertés fondamentales, des exigences de la gestion démocratique de la société et du maintien de l’ordre public, parallèlement à l’organisation de l’exploitation des services de la télédiffusion et de la radiodiffusion.

Relance du projet de production du film sur l’Emir Abdelkader

Le Président Tebboune a donné des instructions pour la relance du projet de production du film l’Emir Abdelkader, “fondateur de l’Etat algérien moderne et symbole universel”, mettant l’accent sur la nécessité d’asseoir les bases d’une industrie cinématographique créatrice d’emplois et de richesse à travers une production cinématographique constructive répondant aux standards internationaux.

Par ailleurs, il a jugé impératif d’intégrer les diplômés des instituts artistiques et dramatiques ainsi que les titulaires de Baccalauréat artistique, à instituer prochainement, dans le domaine artistique, toutes spécialités confondues.

Par ailleurs, le président de la République a ordonné un nombre d’instruction dans divers secteurs.

Pour ce qui est de la Justice, le Conseil des ministres a approuvé un projet d’ordonnance modifiant et complétant la loi organique portant régime électoral et un projet d’ordonnance modifiant et complétant le Code de procédure pénale, prévoyant la création d’un pôle spécialisé dans la cybercriminalité.

Amir Hani

0Shares