DIA | Coronavirus : 158 nouveaux cas confirmés et 6 nouveaux décès en Algérie
51066
post-template-default,single,single-post,postid-51066,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Coronavirus : 158 nouveaux cas confirmés et 6 nouveaux décès en Algérie

DIA-30 avril 2020: Cent-cinquante-huit (158) nouveaux cas confirmés de coronavirus et six (6) nouveaux décès ont été enregistrés en Algérie, portant le nombre des cas confirmés à 4006 et celui des décès à 450, a indiqué jeudi le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr. Djamel Fourar.
Les nouveaux décès ont été enregistrés dans les wilayas d’Alger (3), Sétif (2) et Djelfa (1), a précisé Dr. Fourar lors d’un point de presse quotidien consacré à l’évolution de la situation pandémique du Covid-19, ajoutant que le nombre des cas confirmés sont répartis sur 47 wilayas.
Le nombre des cas guéris a augmenté à 1779, dont 77 durant les dernières 24 heures, a fait savoir M. Fourar. Pour les tranches d’âges, les personnes âgées entre 25 et 60 ans représentent 56% du total des cas confirmés au Covid-19, alors que 65% des cas de décès concernent les personnes âgées de 65 ans et plus. Dr. Fourar a fait savoir que 21 wilayas n’ont recensé aucun nouveau cas aujourd’hui, alors que 20 wilayas ont enregistré entre un (1) et 5 cas et 6 autres ont enregistré plus de 5 cas. Les wilayas de Blida, Ain Defla, Constantine et Annaba sont parmi les wilayas qui ont recensé un grand nombre de cas durant les dernières 24 heures. Il a indiqué, en outre, que le nombre de cas sous traitement s’élève à 6805 et comprend 2714 cas confirmés suivant l’analyse du laboratoire et 4091 cas suspects diagnostiqués par radiologie et scanner, précisant que 23 patients sont toujours aux soins intensifs.
Le même responsable a estimé que la décision de réduire certaines contraintes du confinement a été prise pour alléger les effets socio-économiques en faveur des citoyens, ajoutant que la lutte contre la propagation de cette pandémie relève du devoir de tous les citoyens et à travers tout le pays, nécessitant le strict respect des règles d’hygiène et de la distanciation dans les marchés et les locaux commerciaux.
Pour sa part, Pr. Riad Mahiaoui, membre du comité de suivi du Covid-19, a affirmé qu’après l’ouverture des locaux, il a été observé “le non respect des règles de prévention par les citoyens”, mettant l’accent sur l’impératif de généraliser le port des masques et de faire preuve de vigilance.

0Shares