DIA | Covid-19 : Sétif et Biskra, deux nouveaux foyers qui inquiètent les Pouvoirs publics
52146
post-template-default,single,single-post,postid-52146,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Covid-19 : Sétif et Biskra, deux nouveaux foyers qui inquiètent les Pouvoirs publics

DIA-19 juin 2020: Les wilayas de Sétif et de Biskra sont devenues les nouveaux foyers de la propagation du Coronavirus qui inquiètent les Pouvoirs publics. Le nombre de nouveaux cas et de morts est en augmentation ce qui explique les inquiétudes des Pouvoirs publics.

En ce sens, le premier déplacement du professeur Mohamed Belhocine sera réservé pour ces deux wilayas. Pour rappel, Pr Belhocine a été installé depuis une dizaine de jours dans ses nouvelles fonctions de président de la Cellule opérationnelle chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques dans le cadre des mesures prises par les pouvoirs publics pour faire face aux risques de propagation du Covid-19.

Ces deux wilayas figurent parmi les wilayas où le confinement a été partiellement levé (20h-5h). A Sétif, le wali a ordonné ce jeudi la fermeture de nouveau de plusieurs marchés pour non respect des mesures préventives contre la propagation du Covid-19, notamment la distanciation corporelle et le port des bavettes.

La décision de fermeture des marchés concerne ceux de Ain Mouss (Nord de Sétif), de Bensekka (Sud de Sétif),  du Marché-1014, du centre commercial Afrique du centre-ville ainsi que le marché à bestiaux de Sétif et Souk El Had d’El Eulma (15 km à l’Est de Sétif).

Le wali de Sétif a précisé que la fermeture des marchés qui revêt à la fois “un double caractère répressif et de sensibilisation, court de jeudi à une date non déterminée”.

A cela s’ajoute la fermeture de 31 commerces dans les deux communes de Sétif et d’El Eulma depuis le nouvel aménagement des horaires de confinement pour “non respect des mesures de prévention”.

Cela vient casser en quelque sorte les efforts déployés par les Pouvoirs publics pour juguler la propagation de cette pandémie.

Mohamed Nassim

0Shares