DIA | Éliminé en Coupe arabe : le MCA des scandales rate tous ses objectifs
40129
post-template-default,single,single-post,postid-40129,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Éliminé en Coupe arabe : le MCA des scandales rate tous ses objectifs

DIA-16 février 2019: Le MC Alger a été éliminé de la coupe arabe des clubs ce samedi à Oumdermane, après sa défaite 3-0 devant El Merrikh du Soudan pour le compte du match retour des quarts de finale de cette compétition. Au match aller disputé au stade du 5-Juillet, les deux équipes avaient fait match nul 0-0.
Avec cette élimination, le Mouloudia d’Alger aura raté tous ses objectifs cette saison. Il a été éliminé au début de cette saison de la coupe d’Afrique des clubs, puis de la coupe d’Algérie et enfin de la coupe arabe. Le Mouloudia occupe la 4e place dans le championnat de Ligue 1, à 13 points du leader. C’est dire qu’il est impossible pour le MCA de jouer le titre de champion, à huit journées de la fin de la compétition.
En somme, le Mouloudia aura raté tous ses objectifs alors qu’il est parrainé par la première Société nationale en Algérie, à savoir Sonatrach. Le MCA bénéficie de tous les moyens et ses joueurs sont royalement payés. En d’autres termes, le club souffre d’une mauvaise gestion.
En ce sens, l’encadrement technique du Mouloudia est instable. Après le limogeage de Bernard Casoni au début de cette saison, le MCA est resté sans entraineur en raison des tergiversations de Rolland Courbis qui s’est moqué des dirigeants du Mouloudia pendant près de deux mois. Par la suite, c’est Rafik Saifi qui a été promu entraineur du MCA.
Il faut reconnaitre que les résultats s’étaient améliorés avec Saifi, mais depuis la venue de l’entraineur Adel Amrouch, le MCA est retombé dans ses travers. Dans la foulée Saifi a été contraint au départ, comme c’est le cas du préparateur physique Belkhir et ce, afin de permettre  à Adel Amrouch de recruter son proche collaborateur, Mourad Slatni. Malgré tous ces changements, les résultats ne se sont pas améliorés.
En parallèle, la guerre entre le directeur général du club Kamel Kaci-Said  et le président du Conseil d’administration du MCA, Baghdad Hirèche fait rage. Pendant ce temps, le Club sportif amateur CSA-MCA exige le départ de Kaci-Said «pour mauvaise gestion».
Et comme un malheur ne vient jamais seul, le joueur du MCA Hicham Cherif EL Ouazzani vient d’être suspendu pour 4 ans pour avoir consommé de la cocaïne. Le comportement de ce joueur dénote de la débandade qui règne au sein du club. Pis encore, Kaci Said qui a raté le mercato estival a récidivé au mercato hivernal puisqu’il n’a pas apporté des renforts de choix au MCA, à l’image de Benaldjia qui a été libéré par la JSK pour «mauvais comportement» et recruté par le MCA dont les joueurs sont royalement payés pour s’adonner à la cocaïne, à l’exemple de Hicham Cherif El Ouazzani et d’autres joueurs du Mouloudia qui ont une mauvaise hygiène de vie.
Tout ce monde, joueurs, dirigeants et staff technique n’auront pas honoré le MCA dont l’image a été souillée et éclaboussée. Le pire est à venir pour le Doyen des clubs algériens.
 Nassim Fateh

0Shares