DIA | Enrico Macias choisit Israël en cas de victoire de Marine Le Pen
55773
post-template-default,single,single-post,postid-55773,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Enrico Macias choisit Israël en cas de victoire de Marine Le Pen

DIA-13 octobre 2020: Le chanteur français d’origine juive, Enrico Macias (81 ans), de son vrai nom Gaston Ghrenassia, a menacé de quitter la France et d’aller chez lui, en Israël, au cas où la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen deviendrait présidente de la France en 2022.

« Je ne reste pas, bien sûr. Je ne sais pas où j’irai », a indiqué Macias dont les propos ont été largement rapportés par la presse française. Né à Constantine, Macias a évoqué son attrait pour Israël, qui est, selon lui, « la seule destination qu’un juif habitant du monde peut avoir ».

« Avant, quand on était persécuté, c’était Auschwitz. Maintenant, c’est Israël. Heureusement qu’on a Israël. Mais il ne faut pas y aller forcé, il faut aller de son plein gré en Israël », a-t-il déclaré sur les ondes d’une radio communautaire juive.

Ce chanteur sioniste qui prétend défendre la paix dans le monde, confirme ses origines juives et sionistes, sachant qu’il n’a jamais dénoncé les crimes quotidiens commis en Palestine, sans parler de la spoliation des terres des Palestiniens.

La réponse de Marine le Pen sur Twitter à Macias est pleine d’ironie :  « Une bonne raison supplémentaire de voter pour moi en 2022 ! ».

Une manière d’encourager ce chanteur de retourner chez lui, sachant que la présidente du Rassemblement nationale est opposée à tous les émigrés, toutes races confondues, qui sont établis en France. Son parti politique de l’extrême droite et xénophobe, a toujours milité en faveur du « renvoi des émigrés à leur pays d’origine ».

Amel Bouchaib

0Shares