DIA | Il était sous le coup d’une ISTN: Le fils de Ali Haddad refoulé à l’aéroport d’Alger
53968
post-template-default,single,single-post,postid-53968,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Il était sous le coup d’une ISTN: Le fils de Ali Haddad refoulé à l’aéroport d’Alger

DIA- 17 août 2020: Le fils de Ali Haddad a été refoulé ce lundi vers 14 heures à l’aéroport international d’Alger où il s’apprêtait à embarquer sur un vol d’Air France à destination de Paris.

Le fils de l’ancien patron du FCE, qui posséderait une double nationalité était frappé d’une interdiction de sortie du territoire nationale (ISTN) dans le cadre des enquêtes menées par la justice contre son père actuellement en détention à la prison de Tazoult (ex lambèzee) dans la wilaya de Batna.

Selon certaines médias, l’interdiction de quitter le territoire du fils d’Ali Haddad serait liée à l’affaire d’un bureau de lobbying américain payée par son père par l’intermédiaire d’une assistante installée à Paris. Les services de sécurités souhaitent savoir quel rôle aurait joué le fils de l’ex patron de ETRHB. 

0Shares