DIA | INFO-DIA: Les prix des viandes rouges dépasseront les 2 500 DA au mois de Ramadhan
39809
post-template-default,single,single-post,postid-39809,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

INFO-DIA: Les prix des viandes rouges dépasseront les 2 500 DA au mois de Ramadhan

DIA- 03 Février 2019: Les prix des viandes rouges ovines et bovines dépasseront la barre des 2 500 DA à compter du mois de Ramadhan prochain (début mai), a-t-on appris auprès de plusieurs éleveurs mais aussi des maquignons et importateurs des viandes rouges.
La peste des petits ruminants et les nouvelles taxes imposées à l’importation des viandes sont autant de facteurs qui influeront directement sur les prix des viandes qui sont déjà inaccessibles pour le simple citoyen.
La viande qui demeure un luxe pour les Algériens, dont le Salaire minimum garanti (SMIG) est de 18 000 DA, connaîtra des augmentations effrayantes. Actuellement la viande d’agneau est cédée entre 1 500 et 1 700 DA et elle est con sidérée comme trop chère.
Avec les nouvelles taxes, les viandes rouges deviendront inaccessibles. Les produits concernés portent essentiellement sur les viandes des animaux de l’espèce bovine (fraîches ou réfrigérées), des espèces ovine ou caprine (fraîches, réfrigérées ou congelées), des viandes et abats comestibles des volailles.
Pour rappel, la viande figure dans la liste des 1.095 produits soumis au Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) variant entre 30% et 200%. Il faut donc s’attendre à l’érosion du pouvoir d’achat des Algériens en 2019 car, en plus des viandes, plusieurs autres produits importés et produits localement connaîtront des augmentations pouvant dépasser les 200%. 
Amir Hani
0Shares