DIA | Instaurée par Ouyahia, la vignette auto reste toujours en vigueur en 2020
49292
post-template-default,single,single-post,postid-49292,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Nouveau barème des tarifs de la vignette automobile

Instaurée par Ouyahia, la vignette auto reste toujours en vigueur en 2020

DIA-29 février 2020: Les automobilistes algériens sont sommés de s’quitter le vignette automobile au titre de l’année 2020 à compter du 1er mars. Ils ont un délai d’un mois pour s’en acquitter, indique un communiqué de la Direction générale des impôts. (https://www.mfdgi.gov.dz/index.php/vous-etes-un-professionnel/134-vos-impots/136-vignette-automobiles).

Selon la même source, les prix n’ont pas augmenté et les automobilistes payeront le même tarif que l’année précédente, en fonction bien évidemment de l’année de mise en circulation du véhicule.

Il faut relever que cette vignette rappelle l’ancien système politique puisque c’est Ahmed Ouyahia qui l’avait instaurée en 1997, alors qu’il était chef du gouvernement. Il s’agissait d’une mesure provisoire qui dure depuis…23 ans.

Alors que Ouyahia est incarcéré, cette mesure n’a pas été supprimée. Pis encore, une autre taxe sur l’environnement a été imposée aux automobilistes au titre de la Loi de finance 2020. Le seuil minimum de cette taxe est de 1 500 DA. C’est ainsi que l’on va préserver le pouvoir d’achat des Algériens !

Amir Hani

0Shares