DIA | JSK : Mellal refuse de partir et ferme le siège du club (Vidéo)
64802
post-template-default,single,single-post,postid-64802,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

JSK : Mellal refuse de partir et ferme le siège du club (Vidéo)

DIA-15 septembre 2021: Le président sortant de la JS Kabylie, Cherif Mellal, a refusé de quitter son poste et a exigé de la nouvelle direction une décision de justice pour quitter  et libérer les locaux du club. Cherif Mellal a exigé “une décision exécutive de la justice ” et refuse de reconnaître les documents exhibée par la nouvelle direction, à savoir un nouveau registre de commerce et une décision d’annulation de l’ancien registre.

La nouvelle direction est présidée par Yazid Yarichene pour qui, Mellal et son ancienne équipe font partie du passé. En ce sens, Yarichene a mis en garde Mellal et son bureau de ne plus signer de documents officiels car ils sont “illégaux”.

Yarichene s’est également engagé à présenter une décision de justice confirmant la fin de l’ère Mellal.

La JSK qui était un exemple en matière de gestion et de stabilité devient un club quelconque et risque, à ce rythme, de s’autodétruire.

Nassim Fateh

8 Comments

  • Samy
    15 septembre 2021 7:44

    Mellal a détruit le prestigieux club de foot qu’était la JSK.Il s’est comporté à la tête de ce club comme un potentats arabo-africains.Il a fait le jeu peut être sans le vouloir de ceux qui ont planifié la destruction de la Kabylie et par ricochet de l’Algérie qui avance.

  • Massinissa
    15 septembre 2021 8:32

    commencant par le siege, , si on appelle ca siege ? : est ce que c’est un siege digne d’un grand club comme la JSK ?
    en Kabyle on dit DUNITH IGAWEJEN , c’est le monde à l’envers , pauvre JSK qui se retrouve entre les maiins de ces gens (les deux directions ) qui ne realisent pas c’est quoi la JSK , au lieu qu’ils conjugent leurs moyens et efforts pour le bien du club , ils se dechirent par presse inter posée .
    à bons entendeurs salut .

    • Nadri
      15 septembre 2021 12:36

      Ces gens là veulent se faire des noms sur le dos du club, profiter de ses deniers et surtout faire du business. Si ça continue la JSK va en pâtir sérieusement.

  • Mellah hocine
    15 septembre 2021 11:29

    Avant l’arrivée de Mellal , il y avait tous ces gens qui veulent revenir .
    Eux qui avaient dirigé avec Hannachi -Allah irrahmou- eux qui ont mené la JSK vers les portes de la relégation à maintes reprises,
    eux qui n’ont obtenu aucun titre depuis dix ans,
    eux qui avaient laissé la JSK livrée à elle-même en Tunisie sans une seule bouteille d’eau,
    eux qui se partageaient les montants de contrats avec les joueurs qu’ils ramènent ,
    eux qui qui se partageaient là location du cercle de la JSK loué à des voyous de Tizi Ouzou,
    eux qui avaient placé hamid Sadmi à la tête du clubs avec la promesse d’un investisseur italien , eux , eux ….
    Avec l’arrivée de Mellal , en trois ans la JSK a retrouvé son statut d’équipe d’Afrique, en trois ans jamais la JSK ne s’est classée au de là de la 5e place , finaliste de la coupe de la CAF qu’elle aurait pu décrocher si ce n’était cette affaire de maillots floques en TAMAZIGHT. Voilà justement ce qui dérange , c’est cette volonté de récupérer son statut Amazigh.
    Revenons à la réglementation, les statuts de la SSPA stipule que seul le président( Mellal) ou le directeur general ( Benabderrahmane) peut convoquer une assemblée générale et ce dans le siège de la SSPA , or que s’est il passé ce 21 Mars 2021 , des “actionnaires” qui n’ont RIEN apporté au club se sont permis d’organiser une AG élective, c’est la première entorse aux statuts de la SSPA. La deuxième , comment demander un duplicata du registre du commerce alors que l’ancien existe bel et bien et celui qui pouvait le demander ce n’est autre que le Directeur général signataire. Dans cette étape la responsabilité de la CNRC est entièrement engagée.
    Et dire que ce duplicata ne comporte que l’adresse du siège du CSA et non celle de la SSPA. , voilà pourquoi Mellal à refusé de les recevoir en son siège.
    A lire entre les lignes de ce récit , on devine bien d’où vient le coup de déstabilisation de de grand club qu’est la JSK .Et si par malheur ces gens là s’installent , nous assisterons au remake des années sombres de la JSK.
    Donc il ne suffit pas d’injurier quiconque ou de tirer sur des personnes car l’enjeux est plus grave.

    • Massinissa
      16 septembre 2021 8:25

      Mais il faut dire aussi que Mella a comis beaucoup d’erreurs impardonable :
      1 langage ordurier , il insulte par le biais des reseaux sociaux
      2 il s’est baggaré avec tou le monde (la FAF , la Ligue , ses joueurs , son entraineur ) , il n y a que lui qui est irreprochable
      3 Liberé tout les cadres de l’equipe qui se sont fait un noms et puis l’USMA ou CRB les prennent comme ca bien formés
      4 recruté 20 joueurs de la division amateur
      5 il fait trop de pression aux joueur au point de perdre une coupe d’afrique , or la JSK n’a jamais perdu une finale de coupe d’afrique
      6 il fait trop de politique (tifinagh,) or la langue amazigh est officielle donc il a enffensé une porte OUVERTE
      earretons la theorie du complot , laissons la JSK en stabilité , bien que il sera preferable une entreprise nationale comme les autres club (CRB, USMA,MCA,CSC ,JSS )

  • Ikdjouane Mohamed
    15 septembre 2021 16:41

    Mellal doit accepter la décision de justice et quitter les lieux. En refusant de reconnaître le nouveau registre de commerce, il met la jsk en danger. Il doit seul assumé le désordre qui en découle de cet anarchie voulue par Mellal.

    • Mellah hocine
      16 septembre 2021 11:20

      Ne vous en faites pas , Mr Mellal est un gentleman, il va se retirer pour éviter des conséquences fâcheuses à la JSK . Il a bien compris d’où est venu le coup .
      N’oubliez pas l’histoire du grand club US Chaouia qui a connu ses meilleurs moments pendant les années 1990, où il a pu décrocher deux titres nationaux : un championnat d’Algérie et une supercoupe d’Algérie en 1994. Mais la rigueur de son président et le respect de l’éthique lui ont valu des retrogradations en cascade et la suspension de ce président a vie.
      Mellal à bien compris et s’en refera au recours qu’il va introduire .

  • karim
    15 septembre 2021 20:25

    il y a beaucoup d argent le dedans..

Répondre à Nadri Annuler

0Shares