DIA | L’Algérie pourrait aller vers un 2e tour de la présidentielle entre le 31 décembre et le 9 janvier
47428
post-template-default,single,single-post,postid-47428,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Algérie pourrait aller vers un 2e tour de la présidentielle entre le 31 décembre et le 9 janvier

DIA-12 décembre 2019: L’Algérie pourrait connaître pour la première fois de son histoire un deuxième tour d’une élection présidentielle. Aucun des cinq candidats n’a décroché une majorité. 

Selon l’ANIE, “si aucun des cinq candidats n’a obtenu plus de 50%, un deuxième tour de vote entre les premiers et le deuxième candidat aura lieu entre le 31 décembre 2019 et le 9 janvier 2020”, ajoute la même source.

Le Conseil constitutionnel annoncera les résultats définitifs de l’élection présidentielle, dont le scrutin s’est déroulé ce jeudi, durant la période qui s’étalera entre le 16 et le 25 décembre, indique l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) dans un communiqué.

Pour rappel, les opérations de vote pour l’élection présidentielle ont pris fin jeudi à 19h au niveau des 61.014 bureaux de vote répartis à travers le territoire national.

Au total, 24.474.161 électeurs, dont 914.308 inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l’étranger, avaient à choisir entre les cinq candidats en lice pour la magistrature suprême à savoir Ali Benflis, Abdelmadjid Tebboune, Azzedine Mihoubi, Abdelaziz Belaid et Abdelkader Bengrina.

Il est à noter que le taux de participation au niveau national était de 33,06 % à 17h.

0Shares