DIA | Le fils du colonel Amirouche, Nordine Ait Hamouda placé sous mandat de dépôt
62450
post-template-default,single,single-post,postid-62450,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le fils du colonel Amirouche, Nordine Ait Hamouda placé sous mandat de dépôt

DIA-28 juin 2021: Le président de la Fondation Amirouche, Amrane Ait Hamouda, dit Nouredine, a été placé aujourd’hui, le 27 juin 2021, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal Sidi Mhamed à Alger, rapporte le CNLD. Cette décision du juge d’instruction intervient suite à la présentation du prévenu, il y a quelques heures, devant le procureur du même tribunal.
Le CNLD a également ajouté que, Habet Hannachi, le directeur de la chaine Al Hayat, et intervieweur de Nouredine Ait Hamouda lors de l’émission qui a fait polémique, n’a été ni présenté ni emmené au tribunal de Sidi Mhamed à Alger. L’ex député du RCD avait créé ces derniers jours une polémique autour de la figure de l’émir Abdelkader, a été arrêté hier par les éléments de la BRI à Tichy, dans la wilaya de Béjaia, alors qu’il animait une conférence ayant trait
avec l’histoire de l’Algérie.

Militant politique très controversé, Nouredine Ait Hamouda multipliait des sorties médiatiques et les polémiques. C’est d’ailleurs la troisième fois que le fils du colonel Amirouche Ait Hamouda, est mis en prison. La première fois c’était en 1983, quand il voulait en compagnie de 15 fils de chahids, restructurer le statut des enfants de chouhada.  En 1985, il une nouvelle fois arrêté et déféré devant la cour de sûreté de l’État et condamné à 12 ans de prison ferme, pour l’organisation de rencontres politiques interdites. Durant sa détention, il a connu les prisons de Tizi-Ouzou, Berrouaghia, Médéa et Blida.

Après avoir quitté le RCD en 2015, il lance le , la fondation Colonel Amirouche avec des cadres militants issus des différentes formations et des moudjahidines. Il active pour la protection de la mémoire du Colonel Amirouche et des martyrs ainsi que toute la glorieuse wilaya III historique.

En réaction à son arrestation, l’ex président du RCD Said Sadi a déclaré sur sa page facebook qu’il s’agit « d’une forme d’apartheid où la loi s’applique de façon sélective selon le statut social, l’origine régionale ou la proximité avec le pouvoir du justiciable » 

Amir Hani 

0Shares