DIA | Le Président Tebboune invité par des associations de Tizi Ouzou à réserver sa première sortie pour cette wilaya
48618
post-template-default,single,single-post,postid-48618,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le Président Tebboune invité par des associations de Tizi Ouzou à réserver sa première sortie pour cette wilaya

DIA-30 janvier 2020: Des représentants de plusieurs associations de la société civile de la wilaya de Tizi Ouzou ont lancé un appel au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de réserver sa première sortie officielle pour cette wilaya. Ils ont souhaité ainsi voir le président Tebboune visiter la wilaya Tizi Ouzou à l’occasion de sa première sortie au niveau national, sachant que le chef de l’Etat n’a effectué aucune visite dans une wilaya, depuis son élection le 12 décembre dernier.

Pour rappel, le Président Tebboune connait parfaitement Tizi Ouzou pour avoir été wali dans cette wilaya entre 1989 et 1991. Lors de sa première déclaration à la presse juste après son élection, le Président Tebboune avait déclaré qu’il gardait un excellent souvenir de son passage à Tizi Ouzou et qu’il avait hâte de se rendre dans cette wilaya à l’occasion d’une visite de travail et d’inspection.

Les représentants d’associations la société civile de Tizi Ouzou ont lancé cet appel à l’issue d’une réunion au cours de laquelle ils ont déploré la situation socio-économique de cette wilaya, laquelle a été négligée au temps de l’ancien Président, Abdelaziz Bouteflika. Le manque de contrôle de visites officielles de responsables à cette wilaya a fait qu’une certaine débandade dans la gestion s’est instaurée.

En ce sens, le nouveau stade de Tizi Ouzou, confié à l’ETHB de l’homme d’affaires Ali Haddad (en prison) n’est toujours pas livré, après dix ans du lancement du projet. Le fameux téléphérique de Tizi Ouzou n’a été réceptionné qu’en partie, alors que la ville ne dispose que d’un seul CHU, hérité du temps de la France !

L’unique complexe industriel de cette wilaya, à savoir la mythique entreprise de l’électroménager ENIEM sera définitivement fermée le 2 février prochain. Des centaines de travailleurs vont perdre leur poste d’emploi dans une région qui n’est ni agricole du fait de son relief, ni industrielle en raison de l’absence des investissements.

L’accès à Tizi Ouzou est également difficile à cause des nombreux barrages de gendarmerie qui ralentissent la circulation automobile et dissuadent ainsi les hommes d’affaires et les industriels à investir dans cette wilaya qui n’est accessible que par voie routière.

Aujourd’hui, la wilaya de Tizi Ouzou se retrouve parmi les wilayas n’ayant pas bénéficié de plan sde développement. Cela est aussi dû à l’instabilité de cette wilaya, secouée par des crises et marquées par des manifestations populaires telles que la grève du cartable, le Printemps noir de 2001 et des grèves successives sans oublier le boycott de l’élection présidentielle du 12 décembre dernier.

La dernière visite de travail d’un chef de l’Etat à Tizi Ouzou remonte à 2006 quand l’ex-Président Bouteflika s’y était rendu. En 2009, il s’était déplacé dans cette ville dans le cadre de sa campagne pour l’élection présidentielle de la même année.

Amir Hani 

0Shares