DIA | L’EN tenu en échec par une modeste équipe du Mali (Vidéo)
70538
post-template-default,single,single-post,postid-70538,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’EN tenu en échec par une modeste équipe du Mali (Vidéo)

DIA-17 novembre 2022: Pour la 27e confrontation entre les sélections d’Algérie et du Mali, les deux équipes n’ont pu se départager en amical mercredi soir au nouveau stade d’Oran qui n’a pas affiché complet en cette soirée froide pour la troisième apparition des Verts dans cette enceinte footballistique.

Très équilibrée fut la première période de cette rencontre, bien que ce soient les Algériens qui se sont montrés les plus dangereux, en ratant au moins trois occasions franches par l’intermédiaire de Benrahma, à deux reprises, et le capitaine Mahrez Néanmoins, beaucoup de défaillances dans le jeu des Verts ont été signalées au cours de ce premier half. Les mauvaises passes, notamment en défense et en milieu de terrain, ont failli coûter cher au gardien Mandrea qui disputait pour l’occasion sa première rencontre en Algérie, après avoir fait son baptême de feu dans la cage des ‘’Fennecs’’ en juin dernier à Doha contre l’Iran en amical (victoire 2-1).

La répétition des mêmes erreurs a mis d’ailleurs l’entraineur national, Djamel Belmadi, dans tous ses états, surtout qu’en face, les protégés du sélectionneur malien Eric Sekou Chelle, ont fait preuve d’une meilleure organisation sur le terrain, tout en optant pour un pressing haut qui a gêné énormément les Algériens dans la sortie du ballon et l’animation offensive.

Et au vu de la physionomie de cette première période, il fallait miser sur un petit détail, d’une part comme d’une autre, pour faire la différence.

C’est ce qui s’est, du reste, produit dans le temps additionnel de cette mi-temps, lorsque la bande à Belmadi a bénéficié d’un penalty après qu’un défenseur adverse a touché le cuir de la main suite à une tentative de Touba. Mahrez s’est chargé d’exécuter le coup de sentence pour le transformer en but à la 45e+2, signant pour l’occasion sa 28e réalisation pour sa 77e sélection.

Le même scénario va se reproduire en deuxième mi-temps qui s’est avéré avare en occasions franches, si l’on excepte la tentative gagnante de Haidara à la 59e qui lui a permis d’égaliser pour le Mali.

Les nombreux changements opérés par le coach national n’ont pas suffi pour les Verts afin de reprendre l’avantage, face à une bonne défense des Aigles qui a réussi ainsi à bien s’en sortir en accrochant son adversaire du jour.

Du coup, la sélection algérienne essuie sa première contre-performance au cours de ses six derniers matchs ayant suivi son amère élimination dans les barrages qualificatifs à la Coupe du monde 2022. Un rendez-vous dont le coup d’envoi sera donné dimanche à Doha.

0Shares