DIA | L’Iran accuse Bahreïn d’être «complice des crimes» d’Israël
54792
post-template-default,single,single-post,postid-54792,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Iran accuse Bahreïn d’être «complice des crimes» d’Israël

DIA-12 septembre 2020 : L’Iran a accusé samedi 12 septembre Bahreïn d’être désormais «complice des crimes» d’Israël au lendemain de l’annonce d’un accord de normalisation des relations entre les deux pays.
«Les dirigeants de Bahreïn seront désormais complices des crimes du régime sioniste, comme une menace constante pour la sécurité de la région et du monde musulman», a déclaré le ministère iranien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Téhéran a également accusé son ennemi, Israël, d’avoir mené des «décennies de violence, de massacres, guerre, terreur et d’effusion de sang en Palestine, opprimée et dans la région».

Bahreïn est devenu le deuxième pays du Golfe à normaliser ses relations avec l’Etat hébreu, moins d’un mois après un accord similaire entre Israël et les Emirats arabes unis, et le quatrième pays arabe, après l’Egypte en 1979 et la Jordanie en 1994.

0Shares