DIA | Monologue de Zetchi à la Chaîne 3 : “je ne briguerai pas un 2ème mandat à la FAF”
52159
post-template-default,single,single-post,postid-52159,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Monologue de Zetchi à la Chaîne 3 : “je ne briguerai pas un 2ème mandat à la FAF”

DIA-19 juin 2020: Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi  s’est adonné à un véritable monologue à la chaîne 3 lors de l’émission Football Magazine, ce vendredi. En somme, Zetchi  n’aura rien dit et aura noyé le poisson dans l’eau. Le président de la FAF aurait pu organiser une conférence de presse afin de répondre à toutes les questions, y compris celles qui fâchent. Il a préféré s’exprimer à son aise et dire ce qu’il veut sur les ondes de la Radio nationale, ce qui a frustré plusieurs médias nationaux.

La seule annonce qu’il a faite, c’est son “intention de ne pas se présenter pour un deuxième mandat à la présidence de la FAF”.  Une manière de répondre et de rassurer ceux qui ne veulent pas de lui à la présidence de la FAF. Il a cependant précisé qu’il poursuivra sa mission jusqu’à la fin de son mandat.

Pour ce qui est des relations avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, il a précisé qu’elles sont “cordiales”, soulignant qu’elles ont toujours été “bonnes”.

Cela a amené Zetchi  à évoquer l’amendement des statuts de la FAF, “opération entamée depuis 10 mois, conformément aux recommandations de la FIFA”. Il a ainsi rassuré que les “huit anciens joueurs toujours en vie de l’équipe du FLN sont membres de l’AG de la FAF et ont également un droit de vote”. Zetchi  n’a, à aucun moment, évoqué l’éviction ou  non des membres de l’équipe du FLN.

Il a aussi indiqué que la FAF, à l’instar des autres fédérations sportives a été destinataire de la circulaire du MJS”, dans laquelle le ministère de tutelle interdit tout changement en cette période de fin de mandat.

Zetchi  a introduit le principe de la limite d’âge 70 ans dans les nouveaux statuts pour les candidats à la présidence de la FAF, tout en limitant les mandats à la présidence de la FAF à trois. Il a expliqué que l’Algérie est un pays jeune et il faudra céder la place aux  jeunes tout en assurant l’alternance avec la limitation des mandats.

Il a estimé que ce qui se dit sur la FAF, notamment les statuts et l’équipe du FLN, relève d’une “cabale contre l’actuelle fédération”. Sans le citer, Zetchi  fait allusion à l’ex-président de la FAF, Mohamed Raouraoua qui manipule la presse.

Zetchi  a évité de parler de l’affaire de l’enregistrement sonore qui fait l’actualité du football national et s’est contenté de dire qu’il faut laisser la justice faire son travail.

Zetchi  tient aussi à la reprise du championnat tout en précisant que la FIFA n’a octroyé aucune aide financière aux fédérations nationales pour faire face au Coronavirus.  Il a aussi renié ses premières déclarations quand il avait affirmé que la FAF n’est pas une banque pour payer les dettes des clubs, exposés aux sanctions de la FIFA. “La FAF ne laissera pas tomber les clubs”, a-t-il dit, ce qui laisse supposer que Zetchi  est déjà en…campagne électorale.

Nassim Fateh

0Shares