DIA | Ouyahia passe son temps à corriger les déclarations de ses ministres
28582
post-template-default,single,single-post,postid-28582,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ouyahia passe son temps à corriger les déclarations de ses ministres

DIA-16 février 2018: Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, semble passer son temps à corriger ses ministres dont les déclarations sont en contradiction avec les siennes . Ainsi, une semaine après la sortie médiatique du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, qui avait annoncé la levée des subventions sur les carburants et les produits de première nécessité, Ouyahia s’est empressé de faire un démenti.
A partir de Biskra où le RND a célébré ce vendredi le 21e anniversaire de sa création, son secrétaire général et Premier ministre, Ahmed Ouyahia a tenu à démentir les propos de Raouya. Il a précisé à cet effet que “les subventions de l’Etat aux prix des carburants, du lait et du pain ne seront pas levées”, ajoutant que “toute déclaration sur la levée des subventions est infondée”. Un démenti formel à Raouya dont les déclarations avaient affolé les Algériens.
Auparavant, Ouyahia avait corrigé le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, qui avait indiqué qu’une centaine de produits allaient être interdits à l’importation. Il s’agit en fait de plus de1000 produits, avaient indiqué Ouyahia qui avait corrigé son ministre du Commerce.
Mohamed Nassim
 
0Shares