La réponse négative de Halilhodzic fragilise Zetchi, le BF relance Belmadi - DIA
33734
single,single-post,postid-33734,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-belmadi

La réponse négative de Halilhodzic fragilise Zetchi, le BF relance Belmadi

DIA-13 juillet 2018: La piste de l’entraîneur bosniaque, Vahid Halilhodzic, est abandonnée par la FAF après que ce dernier eut rendu une réponse négative. Le président de la fédération, Kheiredine Zetchi, avait tout misé sur cet entraîneur dont le nom a été scandé à plusieurs reprises par les supporters algériens. Zetchi voulait faire plaisir aux supporters algériens et gagner leur sympathie !
Comme rapporté par DIA, Halilhodzic devait rendre sa réponse le 10 juillet, soit mardi dernier. Toutefois, la FAF lui avait accordé un autre délai, mais Halilhodzic a fini par décliner l’offre de l’Algérie.
Du coup, Zetchi a réactivé les pistes des autres entraineurs, à savoir le Français Hervé Renard, l’Argentin Hector Cuper et l’entraîneur portugais, Carlos Queiroz. Ces techniciens ont peu de chance d’être engagés par la FAF dans la mesure où ils ont des contacts ailleurs, à l’exception probablement de Renard qui a toujours souhaité revenir en Algérie, après un passage à l’USM Alger.
Mais selon des informations parvenant de la FAF, les membres du bureau fédéral ont demandé à Zetchi de reprendre contact avec Djamel Belmadi qui vient de se retirer du club de Dubaï, aux Emirats arabes unis
Pour rappel, Belmadi faisait partie de la liste des entraîneurs que devait contacter Zetchi après le limogeage de l’Espagnol Lucas Alcaraz. Mais d’autres parties avaient imposé Rabah Madjer, alors que Zetchi et le bureau fédéral de la FAF s’apprêtaient à négocier avec Belmadi qui répond au profil de l’entraîneur qui conviendrait à l’équipe nationale pour avoir été ancien international et capitaine de l’équipe nationale dans les années 1990. En plus de sa carrière professionnelle réussie, notamment son passage à l’O Marseille et à Manchester City, Belmadi a réussi en tant qu’entraîneur dans les pays du Golfe, notamment où il avait remporté des titres avec des clubs et la sélection nationale du Qatar. 
Nassim Fateh