BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

173 techniciens tunisiens de l’audiovisuel travaillent en Algérie

DIA-12 avril 2017: Alors que la majorité des sociétés audiovisuelles est plongée dans la production des programmes pour les différentes télévisions privées et publiques, nous avons appris que plus de 173 techniciens tunisiens travaillent actuellement en Algérie  sur différents programmes pour préparer la grille du Ramadhan. La plupart de ces techniciens travaillent pour la société algéro-tunisienne Not Found, qui possède pas moins de huit grosses productions audiovisuelles. Cette situation a été provoquée par le manque de travailleurs qualifiés dans certains postes, comme : réalisateur, directeur photo, maquilleur, assistant ou encore décorateur. Cette situation a été provoquée également par les facilités obtenues par les travailleurs tunisiens pour exercer en Algérie. Par ailleurs, ces travailleurs sont tous recrutés par la société algéro-tunisienne, qui parfois les exploite et les renvoie en Tunisie. Par ailleurs Not Found a verrouillé la majorité des artistes algériens, comme Merouane Gureouabi, Souhila Maalem, Abdelkader Secteur, ou encore Shirine Boutella, pour ne pas bosser avec les autres productions algériennes. Une situation de monopole qui a été dénoncée par certains comédiens sur les réseaux sociaux et qui a provoqué un tollé chez certains producteurs algériens.     

Salim Bey           

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ali Aya

 Ali Aya : les caméras cachées «la yadjouz» (Vidéo)

DIA-20 juin 2017: L’imam de la Grande mosquée d’Alger (JamAâ Lekbir), Ali Aya, a prononcé ...

Un commentaire

  1. Comme Ca le niveau mediatiique auguementera
    J’aurais préféré même les marocain qui il viennent
    Parce que on est vraiment une catastrophe de tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *