BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

25e Fespaco: « Le puits » de Lotfi Bouchouchi remporte deux prix

DIA-4 mars 2017: Le long métrage de fiction « Le puits » du réalisateur Lotfi Bouchouchi a reçu dans la soirée de samedi le « Prix Oumarou Ganda de la meilleure première œuvre » et le « Prix de la meilleure musique » lors de la cérémonie de clôture du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou (FESPACO), annoncent des médias burkinabés.
Cette catégorie a connu le sacre du réalisateur sénégalais Alain Gomis qui a reçu l’ « Etalon d’or de la Yenenga » pour son film « Félicité » alors que l’Etalon d’argent est revenu au Béninois Sylvestre Amoussou pour « L’orage africain, un continent sous influence », et l’Etalon de bronze a été attribué au Marocain
Saïd Khellaf réalisateur de « A mile in my shoes ».
Alain Gomis avait déjà remporté l’Etalon d’or de la Yenenga en 2013 pour son film « Tey » (Aujourd’hui) primé dans plusieurs manifestations cinématographiques. Dans la catégorie court métrage, les trois prix « Poulain de la Yenenga » sont revenus respectivement à « Hymenee » de Violaine Maryam, Blanche Bellet (Maroc), « The bicycle man » de Twiggy Matiwana (Afrique du sud), et à « Khallina hakka khir » de Mehdi
Barsaoui (Tunisie).
Le jury de la catégorie documentaire a, quant à lui, récompensé Ousmane William Mbaye pour « Kemtiyu, Séex Anta » (Sénégal),Gilbert Balufu réalisateur de « Congo ! Le silence des crimes oubliés » (R.D. Congo) et Abdelkhalek Hisham pour « A footnote in ballet history » (Egypte).
En lice pour l’Etalon d’or de la Yenenga, « Le Puits » avait également été distingué auparavant du prix parallèle de l’Organisation non gouvernementale « Water Aid pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement », alors que « Bons baisers de Moruroa » de Larbi Benchiha avait également reçu le prix parallèle « Santé et sécurité au travail ».
Considéré comme l’un des plus grands festivals de cinéma africain, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou, rendez-vous biennal organisé depuis 1969, vise à contribuer à promouvoir le cinéma africain à travers les échanges entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel.
Le 25e Fespaco a pris fin samedi soir après une semaine de compétition, dans cinq catégories différentes, et a également vue la tenue du 18e Marché international du cinéma africain.
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Qatar

INFO DIA: Le Qatar accorde des e-visas pour 38 pays, l’Algérie n’est pas concernée.

DIA-25 juin 2017: Selon un communiqué conjoint publié par le ministère qatari de l’Intérieur, la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *