BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Assassinat de l’ambassadeur grec au Brésil, son épouse impliquée

De notre correspondante à Brazilia :Rekibi Chikhi Souad 

DIA-31 Décembre 2016: Maintenant c’est confirmé, Kyriakos Amidris 59 ans, ambassadeur de la Grèce au Brésil est bien mort. Ce dernier n’a donné aucun signe de vie, depuis mardi 26 décembre. Et ce n’est qu’hier matin, que la police a annoncé sa mort après identification de son corps par l’Institut Médico-légal de Nova Iguaçu, et l’implication de son épouse dans son assassinat, a rapporté O GloboNews. Selon les enquêteurs, Françoise de Sousa Oliviera Amidris brésilienne, a avoué, tard dans la nuit de mercredi son crime, et qu’elle est en relation avec Sergio Gomes Moreira  Filho 29 ans, un policier militaire PM, (chez nous la GN), lui aussi arrêté, et suspecté d’avoir commis le crime avec deux autres complices dont l’un est PM. La presse internationale s’est emparé du sujet, Le journal espagnol El Pais, dira que la disparition est associée à la violence à Rio, assassiné chez lui à Nova Iguaçu, à Baixada de Fluminense,  et que la région est connue pour sa violence, étant  abandonnée par les pouvoirs publics et où les trafiquants et les milices se déplacent en toute tranquillité. Le site du New York Times,  a indiqué que l’ambassadeur a été vu pour la dernière fois lundi soir à Nova Iguaçu NI, située  à 40km de la capitale des cariocas, habitants de Rio Do Janeiro. The Guardian, a indiqué pour sa part, que le corps carbonisé trouvé, à l’intérieur d’une voiture à Rio, pourrait être celui de l’ambassadeur grec,  la plaque d’immatriculation étant identique à celle de la location prise par l’ambassadeur pour se rendre à NI.  Soulignons qu’une voiture aux mêmes caractéristiques que la voiture louée par l’ambassadeur, a été trouvée le 29 décembre,  au bas  d’un viaduc de l’arc métropolitain,  où on a découvert un corps carbonisé. Après la confirmation de la mort, les enquêteurs ont  indiqué qu’ils ont trouvé des tâches de sang sur le divan de sa maison. L’épouse de l’ambassadeur, avec lequel elle était mariée depuis 15 ans,  a raconté qu’elle a informélundi son mari qu’elle allait sortir, sous prétexte d’avoir reçu un coup de fil urgent, sans préciser la destination et qu’elle n’a eu aucun contact avec lui depuis. Amirdis vivait à Brasilia et passait ses fêtes de fin d’année à Nova Iguaçu. Il était Consul Général de la Grèce à Rio de 2001 à  2004, puis en janvier 2016,  désigné ambassadeur. Ni l’itamaraty, (le ministère des Affaires Etrangères du Brésil), ni celui de la Grèce,  ne se sont prononcé sur son  décès.

dia-ambassadeur-grec

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Guitirez

Le message du Secrétaire Général de l’ONU: « Mobilisons-nous contre l’islamophobie »

DIA-17 janvier 2017: « Et nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *