DIA | Bahia Tv échappe à l’Arav, mais provoque la fermeture d’un hôtel à Oran
51591
post-template-default,single,single-post,postid-51591,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Bahia Tv échappe à l’Arav, mais provoque la fermeture d’un hôtel à Oran

DIA-27 mai 2020: Le wali d’Oran a décidé, mardi, la fermeture immédiate d’un hôtel pour avoir abrité, à l’occasion de l’Aïd El Fitr, une soirée artistique, organisé par une chaîne de télévision locale Bahia Tv en infraction aux mesures de prévention contre la propagation du coronavirus, a indiqué un communiqué des services de la wilaya.

« Sitôt les autorités locales avisées de cette activité artistique organisée à la salle des fêtes « Zenith » d’Oran et diffusée sur la chaîne de télévision « El Bahia » dans la soirée du lundi 25 mai, en violation des règles du confinement sanitaire et des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus, une batterie de mesures a été prise en coordination avec les services de sécurité compétentes », a-t-on indiqué.

Il a été décidé la fermeture immédiate de cet hôtel qui comprend une salle de fêtes pour non respect des mesures sanitaires préventives et l’animation d’une activité sans autorisation au préalable. L’ouverture d’une enquête sécuritaire sur ces faits a été également décidée, a-t-on fait savoir de même source.

Cette soirée artistique, qui aurait été organisée la veille de l’Aïd El Fitr en présence d’un parterre d’artistes et de représentants de médias et autres invités et programmée pour diffusion au deuxième jour de cette fête, a suscité de nombreuses réactions, notamment à travers les réseaux sociaux, surtout dans une conjoncture marquée par des mesures et dispositions décidées par les hautes instances du pays qui veillent à l’interdiction des activités et rassemblements qui peuvent être vecteurs de transmission du coronavirus, a-t-on souligné.

Malgré cette affaire, la chaîne Bahia Tv qui appartient à un  homme d’affaires d’Oran et ex président d’un club de la région, a bizarrement  échappé aux sanctions logiquement attendues de la wilaya et de l’ARAV. 

Amel Bouchaib