Le Commandant de la Gendarmerie nationale inspecte des unités à la 2ème Région militaire - DIA
38746
single,single-post,postid-38746,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Belkceir

Le Commandant de la Gendarmerie nationale inspecte des unités à la 2ème Région militaire

DIA-17 décembre 2018: Le Commandant de la Gendarmerie nationale, le Général Ghali Belkecir, a effectué les 16 et 17 décembre en cours, une visite de travail et d’inspection aux unités de la Gendarmerie nationale de la 2ème Région militaire, indique lundi un communiqué du ministère de la Défense nationale.
A l’entame de la visite et au siège de la Région, le commandant de la Gendarmerie nationale a été reçu par le Général-major Souab Meftah, commandant de la 2ème Région militaire, avant d’inspecter et d’inaugurer de nouvelles infrastructures s’inscrivant dans le cadre du développement et de la modernisation de la Gendarmerie nationale, à l’instar des projets de réalisation du laboratoire régional du 2ème commandement régional de la Gendarmerie nationale/2ème RM, du Groupement d’intervention et des établissements régionaux de soutien, précise la même source.
Par la suite, il a procédé à l’inauguration du nouveau siège du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Mostaganem, ainsi que de nouveaux sièges d’escadrons de Gardes frontières à Tlemcen et ce, dans le cadre du renforcement du dispositif de lutte contre la criminalité organisée, notamment au niveau des zones frontalières. 
Au terme de cette visite, le commandant de la Gendarmerie nationale a tenu une réunion de travail avec les commandants et les cadres des unités exerçant au territoire du 2ème Commandement régional/2ème RM, en vue de « rappeler les instructions du Haut commandement de l’ANP quant à la nécessité de mobiliser tous les moyens humains et matériels disponibles et d’assurer une parfaite coordination avec les autres services de sécurité afin de faire face à la criminalité sous toutes ses formes, et ce en mettant l’accent sur le travail de proximité, qui demeure primordial pour faire participer le citoyen à sa propre sécurité et consolider la confiance entre le gendarme et le citoyen, dans un climat de respect mutuel et de respect des lois et des règlements en vigueur », ajoute la même source.