Confidentiel : Quand Benhabiles fait le travail de Meslem - DIA
19255
single,single-post,postid-19255,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-benhabyles

Confidentiel : Quand Benhabiles fait le travail de Meslem

DIA-23 mai 2017: La présidente du Croissant rouge algérien (CRA), Saida Benhabiles est plus présente sur le terrain que la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem. A la veille du mois de Ramadhan, le Croissant rouge s’est déployé à travers tout le territoire national, touchant même les villages les plus reculés et enclavés. Le CRA regrette qu’il n’ait pas assez de moyens pour se déployer davantage pour aider les plus nécessiteux de manière ciblée, dans la transparence et la discrétion. Ce qui n’est pas le cas du ministère qui gère la solidarité de manière administrative. Pour rappel, la ministre de la Solidarité nationale avait brillé par son absence durant tout le mois de Ramadhan de l’année dernière.   
 
Le CRA élargit ses activités et ses actions de solidarité aux réfugiés syriens de manière à ce que la détresse de ces derniers ne soit pas récupérée par le Makhzen (services de sécurité marocains) et l’utiliser cintre l’Algérie. En fait, Benhabiles qui a été déjà ministre de la Solidarité nationale, ambitionne de reprendre ce portefeuille d’autant plus qu’un nouveau gouvernement sera nommé dans les prochains jours. 

Envoyer un commentaire