Ipsen s'associe avec Isly pour lancer une usine de médicaments contre le cancer de la Prostate - DIA
26065
single,single-post,postid-26065,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-IPSEN

Ipsen s’associe avec Isly pour lancer une usine de médicaments contre le cancer de la Prostate

DIA-12 décembre 2017 :Le laboratoire pharmaceutique Ipsen, qui a déjà un bureau de liaison en Algérie et Isly Holding, une société d’investissement locale, et qui ont signé le 7 décembre 2017 à Paris à l’occasion de la réunion du Comité Intergouvernemental de Haut Niveau France – Algérie (CIHN), à l’hôtel Matignon, en présence des Premiers Ministres Algérien et Français, un accord pour la création d’une société mixte algéro-française, conformément à la règle 49/51 régissant l’investissement étranger en Algérie, ont présenté leur projet lors d’une conférence de presse organisée au CIC.  

Ipsen Pharma renforce ainsi sa présence et devrait devenir un acteur industriel important en Algérie, contribuant au développement de l’industrie pharmaceutique dans le pays.

L’accord entre Isly et Ipsen doit permettre la construction d’une usine spécialisée en oncologie (Dont le lieu est à définir) pour un investissement de plus de 20 millions d’Euros. La construction de la première usine en Afrique pour la production de forme peptidique retard avec des procédés spécifiques et complexes sera d’un grand apport pour le développement de l’industrie pharmaceutique et devrait générer des retombées économiques significatives, au moment où l’Algérie cherche à diversifier sa production, grâce au transfert de savoir-faire de ses partenaires étrangers, et où la demande pour ce type de médicaments est en forte croissance.

Cette nouvelle société devrait à terme employer plus de 150 personnes directement et permettra la création d’emplois indirects. Elle devrait également contribuer à réduire la facture d’importation.  Par ailleurs, Ipsen évalue la possibilité de vendre ses médicaments fabriqués localement en Afrique sub-saharienne.

Après la conclusion de cet accord Monsieur Adlane Soudani, Directeur Général d’Ipsen Pharma en Algérie a déclaré : « Nous sommes ravis de lancer ce programme d’investissement en Algérie pour la fabrication de médicaments complexes destinés à traiter des pathologies graves répondant ainsi à de forts besoins médicaux des patients algériens. »

De son coté le partenaire algérien local, Monsieur Lyes Boudiaf, Fondateur et Président d’Isly Holding a déclaré : « Ce partenariat est une nouvelle étape confirmant le développement des activités d’Isly Holding, dans la continuité de mes activités depuis plusieurs années dans différents secteurs liés à l’industrie. Nous sommes déterminés à contribuer à répondre aux attentes des autorités Algériennes relatives au développement de l’industrie locale ».

Au-delà de cet investissement, des discussions sont en cours avec des sous-traitants locaux, dotés de capacités de production et répondant aux normes internationales, en vue de fabriquer dans un futur proche d’autres produits, notamment en santé familiale, pour le marché algérien.

A propos de Décapeptyl et du cancer de la prostate

Décapeptyl® est une formulation injectable d’un decapeptide principalement utilisée pour le traitement du cancer localisé à haut risque, localement avancé ou métastatique de la prostate. Par la suite, des indications complémentaires ont inclus le traitement des fibromes utérins (tumeur bénigne des tissus musculaires de l’utérus), de l’endométriose (prolifération du tissu endométrial en dehors de la cavité utérine du stade I au stade IV), ainsi que le traitement de la puberté précoce centrale et de l’infertilité féminine.

Le principe actif de Décapeptyl® est la triptoréline, un décapeptide analogue de la GnRH (Gonadotrophin Releasing Hormone), une hormone secrétée par l’hypothalamus qui stimule initialement la libération de gonadotrophines pituitaires (hormones produites par l’hypophyse) qui elles-mêmes contrôlent les sécrétions hormonales des testicules et des ovaires.

La triptoréline supprime l’activité de la GnRH conduisant à la castration hormonale chez l’homme et à une phase de ménopause chez la femme.

Les formulations de Décapeptyl® commercialisées par le Groupe comprennent une formulation journalière, des formulations à libération prolongée sur 01 mois, 03 mois et 06 mois.

DECAPEPTYL® (Triptoreline) 3,75mg et 11,25mg est indiqué dans le traitement du cancer de la prostate, l’endométriose, la puberté précoce, les fibromes utérins et l’infertilité féminine.

Le cancer de la prostate représente la deuxième cause de décès par cancer chez l’homme dans la plupart des pays développés, et la troisième en Algérie (Plan National Cancer 2015-2019) avec une incidence en constante augmentation. L’Etat Algérien a inscrit cette maladie comme l’une de ses priorités établies, compte tenu du besoin de santé publique.   

A propos d’Ipsen en Algérie

Ipsen met à la disposition des patients algériens huit spécialités pharmaceutiques dans différentes aires thérapeutiques, notamment en oncologie, urologie, gynécologie, endocrinologie, neurologie et en gastro-entérologie.  

La spécialité SMECTA® est déjà fabriquée localement par AT Pharma (groupe Hydra Pharm), depuis 2015.

Ipsen Pharma contribue à la formation médicale continue des professionnels de la santé au travers de nombreux programmes de formation continue des médecins et de sensibilisation à l’amélioration des pratiques, dans l’objectif d’optimiser la prise en charge des patients Algériens.

À propos d’Ipsen

Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité internationale qui a affiché en 2016 un chiffre d’affaires proche de 1,6 milliard d’euros. Ipsen commercialise plus de 20 médicaments dans plus de 115 pays, avec une présence commerciale directe dans plus de 30 pays. L’ambition d’Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Ses domaines d’expertise comprennent l’oncologie, les neurosciences, l’endocrinologie (adulte et enfant). L’engagement d’Ipsen en oncologie est illustré par son portefeuille croissant de thérapies visant à améliorer la vie des patients souffrant de cancers de la prostate, de tumeurs neuroendocrines, de cancers du rein et du pancréas. Ipsen bénéficie également d’une présence significative en médecine générale. Par ailleurs, le Groupe a une politique active de partenariats. La R&D d’Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes en peptides et en toxines situées au cœur des clusters mondiaux de la recherche biotechnologique ou en sciences du vivant (Les Ulis/Paris-Saclay, France ; Slough / Oxford, UK ; Cambridge, US). En 2016, les dépenses de R&D ont dépassé 200 millions d’euros.  Le Groupe rassemble plus de 4 900 collaborateurs dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »).

Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY. Le site Internet d’Ipsen est www.ipsen.com.

A propos d’Isly

Isly Holding est une société de prise de participation de droit algérien détenue intégralement par des capitaux privés et intervenant dans des partenariats industriels dans les secteurs suivants : l’énergie, l’agroalimentaire et désormais  le secteur pharmaceutique. Isly Holding intervient dans le cadre de la diversification de ses prises de participation avec une vision à long terme et une forte volonté de contribuer au développement de l’industrie locale.