BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

L’Ambassadeur de Tunisie en Algérie dément avoir été démis de ses fonctions pour incompétence

DIA-07 août 2017: L’ambassadeur de Tunisie en Algérie Abdelamajid Ferchichi a démenti, hier les informations relayées par la presse algérienne, selon lesquelles il aurait été démis de ses fonctions à cause de « son incompétence ».

L’ancien ambassadeur, est accusé de n’avoir pas su trouver de solutions aux problématiques relatives à la réglementation mise en place en 2016 au niveau des frontières communes Tuniso-algériennes. Les médias avaient également relayé que Abdelamajid Ferchichi appartenait au mouvement Ennahdha, et qu’il n’a pas su insuffler un vent de renouveau au niveau des relations diplomatiques entre les deux pays et n’a pas non plus su privilégier les relations bilatérales tuniso-algériennes ».

On reproche également à l’ancien ambassadeur de n’avoir pas « été capable de rassembler la communauté tunisienne en Algérie et cela depuis les élections de 2014 » l’accusant d’avoir été « absent des événements d’intérêts communs les plus importants entre les deux pays et de s’être contenté de répéter les pourcentages et statistiques relatifs au nombre de touristes algériens en Tunisie ».

L’ambassadeur a démenti ces informations précisant qu’il « n’appartient à aucun parti politique comme l’exige la réglementation relative au corps diplomatique qui requiert la neutralité ». Il a également précisé qu’il continuera son mandat d’ambassadeur jusqu’au mois d’octobre 2017 « période à laquelle il accédera à l’âge légal de départ à la retraite c’est-à-dire 60 ans ».

Il a nié, par ailleurs, « l’existence d’une campagne méthodique visant les Algériens en Tunisie » tout en ajoutant qu’ « il ne détient pas d’informations concernant le décès d’un Algérien en Tunisie qui aurait été agressé et tué par un groupement de Tunisiens ».

Pour rappel, la Tunisie avait annoncé à travers son Ministère des Affaires étrangères la nomination d’un nouvel Ambassadeur ainsi qu’un Consul. Il s’agit de Nacer Al-Said et Mohammed Habib Saci. Selon certains médias tunisiens les nouveaux diplomates tunisiens ont été nommés pour remplacer leurs prédécesseur en raison de leur échec et incapacité à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération entre les deux pays. 

Amir Hani 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

File - In this Dec. 8, 2010 file photo, Algeria's President Abdelaziz Bouteflika briefs the media after a meeting with German Chancellor Angela Merkel at the chancellery in Berlin. Algeria's state news agency is quoting the country's president as saying Thursday, Feb. 3, 2011, the state of emergency that has been in effect since 1992 will be lifted in the "very near future."  (AP Photo/Shane McMillan, file)

Le Président Bouteflika exhorte la presse à être au service des intérêts du pays

DIA-21 octobre 2017: Le président de la République a exhorté aussi la famille de la ...