BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Je ne suis pas malheureux d’habiter le pays le plus heureux d’Afrique !

DIA-salim portrait
Par Salim AGGAR @salimaggar aggar.sa@gmail.com

DIA-24 mars 2017: Chaque semaine, nous avons droit à des classements concoctés par des cabinets et des centres d’études occidentaux qui classent l’Algérie comme le pays le plus heureux d’Afrique. Pour justifier cette info à la fois « ubuesque » et « décalée » certains collègues rajoutent en haut du titre : Selon une étude « sérieuse ». Comme quoi ce n’est pas une blague ! Si l’info avait été diffusée le 1er Avril on aurait compris ; seulement voilà l’étude est sérieusement sérieuse. De quoi servir de matière au prochain spectacle de Mohamed Fellag : « Happy days »
En quoi nous sommes heureux d’habiter en Algérie ? J’ai dû demander autour de moi. Le premier interrogé est le buraliste du coin : Oui bien sûr on devrait peut-être être heureux ! Le paquet de Marlboro est à 240 DA alors qu’il est cédé au marché noir à Barbès 32 Euro. A quelques mètres, le café du quartier est rempli …de chômeurs. Normal, le café et le thé sont cédés à moins de 25 DA soit 0,25 euro, ce qui est inimaginable dans un café en Europe. Mais est-ce là rendre heureux les algériens ? Pas si sûr, pour des algériens connus pour être des éternels mécontents.  On ignore comment le World Happiness Report a réussi à établir son étude sur l’Algérie. A-t-il lancé des enquêteurs en immersion dans la société algérienne. Pour combien de temps ? Et surtout avec qui ? Une étude pourtant associée au réseau des solutions pour le développement durable (SDSN), un programme mondial lancé par les Nations unies en 2012. Il classe 155 pays des plus heureux aux moins heureux. Six facteurs sont pris en considération pour établir le classement : le produit intérieur brut par habitant, l’espérance de vie en bonne santé, la liberté, la générosité, l’aide sociale et la perception de la corruption dans le gouvernement ou les affaires. Et sur ce dernier plan on n’est pas bien loti. Le premier responsable de la plus puissante société en Algérie est un repris de justice… pour corruption et espionnage. Une ministre des télécoms qui souhaite vendre de l’internet aux africains, alors que la connexion est inexistante en Algérie.  La banane est cédée à 1000 DA le Kg soit environ 11 dollars, les pommes à 600 DA soit 7 dollars…non non tout va bien. L’aide sociale est concentrée sur le logement, puisque l’Algérie est le seul pays d’Afrique à offrir encore des logements sociaux à perte. Les handicapés sont toujours payés 4000 DA par mois. Pour le reste, tout va bien : Les algériens mettent deux heures pour aller travailler le matin et autant pour rentrer chez eux le soir. Ils doivent faire la chaîne à partir de 3h du matin pour le contrôle technique de leur véhicule. Il est impossible de trouver des guichets automatiques de banque (GAB) en marche le week-end. Il est impossible d’acheter une voiture à crédit, comme tous les pays africains à moindre potentiel économique.  On est même le seul pays au monde ou le taxi clandestin est plus cher que l’officiel. Nos hôtels sont plus chers que les hôtels en Europe. On se vante d’avoir le stade le plus grand d’Afrique et dès qu’on organise un match international, on joue dans un champ de patate. Bref on n’est le pays le plus heureux d’Afrique.

TwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *