La programmation d'un transexuel dans une caméra cachée sur Dzair Tv créé la polémique - DIA
41751
single,single-post,postid-41751,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-DZAIR

La programmation d’un transexuel dans une caméra cachée sur Dzair Tv créé la polémique

DIA-15 avril 2019: L’affaire est en train de faire le buzz sur facebook et instagram. Le passage d’un transsexuel algérien dans une caméra cachée prévue pour ce ramadhan sur la chaîne appartenant au groupe Haddad, Dzair Tv a créé un tollé sur les réseaux sociaux.  C’est suite à la publication sur son compte instagram que Jad Wahbi, un transsexuel connu sur la cote ouest annonçant sa participation à une caméra cachée, que les utilisateurs des réseaux sociaux se sont révoltés, accusant la chaîne de toucher aux respects des familles surtout durant le mois sacré du ramadhan. 

Très vite le directeur de la chaîne Abrous Outoudert a réagi pour se démarquer cette émission, en rappelant que ce programme a été planifié dans le but d’une relation commercial entre un producteur privé et la chaîne Dzair dans le cadre d’un programme de caméra caché durant Ramadhan. A ce propos, la direction du temps d’Algérie, affirme qu’elle n’avait pas l’intention de programmer ce programme qui touche au respect et à l’intégrité de la famille algérienne. De ce fait, la direction de Dzair Tv affirme que ce programme a été annulé de la grille et les responsables de cette opération  seront sanctionnés.  

Pour rappel, ce programme a été préparé par un ancien journaliste de la chaîne Sofiane Adila, qui s’est illustré l’année dernière avec une caméra cachée très osée où les principaux invités du programme étaient des chanteurs de cabaret. 

Amir Hani 

Dzair Tv