DIA | 10 partis politiques autorisés à tenir leurs congrès constitutifs et 22 associations agréées
41617
post-template-default,single,single-post,postid-41617,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

10 partis politiques autorisés à tenir leurs congrès constitutifs et 22 associations agréées

DIA-10 avril 2019: Le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a autorisé 10 partis politiques à tenir leurs congrès constitutifs et accordé l’agrément à 22 associations à caractère nationale et inter-wilayas, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.

« En exécution des décisions de la réunion du gouvernement tenue le 3 avril 2019, sanctionnée par l’impératif d’examiner et de traiter les dossiers de création des partis politiques et d’associations à caractère nationale et inter-wilayas conformément aux dispositions de la loi organique 12-04 et la loi 12-06 du 12 janvier 2012 relatives respectivement aux partis politiques et aux associations, le ministère informe les citoyennes et citoyens qu’il a procédé à l’examen des dossiers des partis politiques et des associations concernés par le parachèvement des procédures d’agrément et d’inscription au cas par cas », a précisé le communiqué du ministère.
Dans ce cadre, « dix (10) partis politiques ont été autorisés à tenir leurs congrès constitutifs conformément aux dispositions de la loi organique relative aux partis politiques, tout en conviant les responsables de deux formations politiques à se rapprocher des services du ministère pour les accompagner, leur faciliter les procédures administratives et parachever les procédures d’agrément ».
Selon la même source, « des récépissés ayant valeur d’agrément ont été délivrés à 22 associations à caractère nationale et inter-wilayas ».  Le ministère « s’atèle à poursuivre le parachèvement de l’opération jusqu’à l’examen du reste des dossiers déposés », conclut la même source. 
0Shares