DIA | Algérie-Maroc : Lamamra dément la prétendue médiation saoudienne
67352
post-template-default,single,single-post,postid-67352,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Algérie-Maroc : Lamamra dément la prétendue médiation saoudienne

DIA-22 mai 2022: Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a démenti de manière catégorique et formelle les rumeurs colportées par des relais du Makhzen quant à une prétendue médiation saoudienne pour le rétablissement des relations entre l’Algérie et le Maroc.

Ces fake news ont été lancées suite à la visite en Algérie, jeudi dernier, du chef de la diplomatie saoudienne,  le prince Fayçal Ben Farhan Ben Abdallah Al Saoud,  à l’occasion de la tenue de 3ème session du Comité de concertation politique algéro-saoudien. Ce dernier s’est entretenu avec Lamamra et a été reçu en audience par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Lamamra a affirmé que ce sujet n’a pas été abordé.

Il a indiqué que la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc “ne tolère aucune médiation” et la position de l’Algérie en la matière “est sans ambiguïté”.

“Il n’y a pas eu de médiation, il n’y en aura jamais, ni aujourd’hui, ni demain”, a-t-il précisé,  soulignant “les fortes raisons qui imputent à la partie à l’origine de la dégradation des relations, la responsabilité pleine et entière”.

Il faut précisé que la rupture des relations diplomatique entre l’Algérie et le Maroc est préjudiciable sur tous les plans pour le royaume, sachant que l’Algérie accordait plusieurs avantages au Maroc et ce, en tenant compte de la dimension humaines des relations bilatérales. Mais depuis que le Maroc a normalisé ses relations avec l’entité sioniste, avec tout cela suppose comme complots contre l’Algérie, les autorités algériennes ont décidé de couper toutes relations avec un pays indigne d’être voisin de l’Algérie.

Amir Hani 

Envoyer un commentaire

0Shares