DIA | Algérie-Ouganda : une plateforme électronique pour l’achat des tickets d’accès au stade
67408
post-template-default,single,single-post,postid-67408,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Algérie-Ouganda : une plateforme électronique pour l’achat des tickets d’accès au stade

DIA-31 mai 2022: Les billets d’accès au stade du 5-Juillet, pour assister au match Algérie – Ouganda, prévu le 4 juin prochain, pour le compte de la 1re journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2023) seront vendus via une plateforme électronique dès ce lundi, a annoncé le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), ce qui constitue une première dans l’histoire du football national. 

« La vente sera d’envergure nationale. Elle débute le lundi 30 mai, à 15h00, et elle se fera directement via la plateforme tadkirati.mjs.gov.dz » a détaillé l’instance ministérielle dans un communiqué.

« Les supporters de l’Equipe Nationale peuvent acheter autant de billets qu’ils souhaitent, à condition d’associer chaque ticket à une personne, en communiquant son nom et son prénom, car ces billets sont nominatifs » a-t-on encore tenu à faire savoir de même source.

La vérification sera en effet minutieuse devant les portiques du stade 5-Juillet, où il sera notamment demandé aux supporters de prouver leur identité, en présentant leur carte nationale d’identité.

1 Comment

  • Mellah hocine
    31 mai 2022 15:06

    D’un côté on modernise , via cette plate forme électronique , de l’autre on impose le port d’une carte d’identité pour vérification des détenteurs de billets. Pourtant ce n’est qu’un simple match sans incidence.
    Allez voir comment la France s’est faite déborder lors de la finale de la ligue des champions et vous verrez comment les russes se sont moques de ce fiasco: Initialement programmée à Saint-Pétersbourg, la finale de la Ligue des Champions organisée à Paris a été émaillée par des incidents. Les Russes se délectent d’avoir vu la France débordée par « 40.000 resquilleurs ».. Entre faux billets, resquilleurs et charges policières, le chaos s’est emparé des abords du Stade de France avec des images déplorables d’enfants coincés derrière des grilles, privés de finale de Ligue des Champions, les yeux brûlants de larmes et de gaz lacrymogènes..
    Pour les Russes, la finale à Paris « est devenue le centre du principal scandale du football en Europe ». . Yuri Semin, ancien footballeur et entraîneur soviétique : « A Saint-Pétersbourg, tout cela ne se serait pas produit. Nous savons comment organiser des événements du plus haut niveau. La finale aurait été parfaite. Souvenez-vous de la Coupe du Monde 2018. Les fans du monde entier l’ont reconnu comme le meilleur. Ils étaient très à l’aise en Russie. »
    Des messages publiés par des twittos plutôt proches du Kremlin comme celui-ci: « Nous avons volé cette finale à la Russie, ben finalement, karma, la France se tape une honte internationale »..

Envoyer un commentaire

0Shares