DIA | Après la découverte de deux cadavres dans la soute d’un avion : limogeage en série à la PAF
67469
post-template-default,single,single-post,postid-67469,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Après la découverte de deux cadavres dans la soute d’un avion : limogeage en série à la PAF

DIA-08 juin 2022: Des décisions de limogeage ont été prises à l’encontre des responsables de la sécurité au sein de la Police des frontières à l’aéroport international d’Alger, Houari-Boumediene, a-t-on appris de source sécuritaire. Ces limogeages attendus, sont intervenus suite à la découverte de deux cadavres de deux jeunes hommes dans la soute d’un avion de la compagnie nationale Air-Algérie.

Les limogeages ont touché le directeur de la Police aux frontières, le directeur-adjoint de la police des frontières aériennes, le directeur de la police des frontières de l’aéroport Houari-Boumediene, le chef de la brigade de sécurité des aéronefs, le chef de l’équipe de sécurité et de surveillance, le chef de sûreté de l’aéroport et le premier responsable de la sécurité au niveau du tarmac de l’aéroport .

Amir Hani

2 Comments

  • Mellah hocine
    8 juin 2022 10:47

    Il est grand temps de sortir de ce système police des frontières et douanes , laissé par la France . L’efficacité serait de mettre en place une seule structure spécialisée dans le contrôle aux frontières . Une police spéciale aux frontières au niveau des aéroports et des ports qui s’occupera de tout le contrôle . Une seule responsabilité est indispensable afin d’éviter ces conflits entre douaniers et policiers que seuls les acteurs vivent.
    Les douaniers sont dans des bureaux afin de vérifier ce que les policiers présentent comme suspects., point final.

Envoyer un commentaire

0Shares