DIA | Après l’incident de l’enseignante d’Oran : l’école équipée de nouvelles tables
56015
post-template-default,single,single-post,postid-56015,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Après l’incident de l’enseignante d’Oran : l’école équipée de nouvelles tables

DIA-23 octobre 2020: L’enseignante d’Oran, Sidia Merabet, qui a dénoncé la situation de négligence dans laquelle se trouve l’établissement où elle exerce, a fait bouger les choses en un temps record. Les tables de l’école où elle enseigne ont été changées ce jeudi pour être remplacées par des tables flambant neuves.

En ce sens, la Télévision publique ENTV s’est empressée dans son Journal télévisé de 20h de ce jeudi à montrer les images des tables neuves dont l’école en question a été dotée.

La veille, lors d’une visite d’inspection du wali d’Oran, elle a dénoncé cet état de fait en faisant remarquer que ces « tables datent de l’époque coloniale ». Cela a provoqué l’ire du wali qui l’a humiliée, mais elle a aussi amené les plus hautes autorités du pays à réagir.

L’école a été équipée de nouvelles tables. Mieux encore, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a ordonné de changer tous les équipements vétustes des écoles à travers le territoire national. Cela s’est produit grâce au courage de cette enseignante !

Toutefois, l’humiliation de cette enseignante n’a pas suscité la moindre réaction des associations des parents d’élèves, lesquelles ont fait la sourde oreille. En revanche des syndicats et des  organisations du secteur ont apporté leur soutien à cette  enseignante.

Des enseignants d’Oran et d’autres wilayas du pays ont tenu à exprimer leur soutien et solidarité avec cette courageuse enseignante.

Amir Hani

0Shares