DIA | Après plusieurs années de blocage, le ministère de l’Intérieur s’apprête à agréer de nouveaux partis
41478
post-template-default,single,single-post,postid-41478,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Après plusieurs années de blocage, le ministère de l’Intérieur s’apprête à agréer de nouveaux partis

DIA-05 avril 2019: Le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a fait part de sa disponibilité à agréer de nouveaux partis politiques. Cette annonce intervient dans le sillage des manifestations et marches populaires organisées depuis le 22 février dernier.

Le ministère de l’Intérieur qui a bloqué les agréments depuis plusieurs années notamment depuis l’époque de Zerhouni se réveille comme par enchantement et invite les citoyens à déposer les dossiers d’agrément ou à actualiser les dossiers déjà existants.
En ce sens, le ministère de l’Intérieur tient à informer l’ensemble des citoyens désirant créer un parti politique ou une association à caractère national ou inter-wilayal que le dépôt des dossiers se fait tous les jours de la semaine.
« En application des décisions de la réunion du Gouvernement réuni le 3 avril, et dans l’attente de la mise en service de la plateforme numérique relative à la création de partis politiques et d’associations, le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire informe l’ensemble des citoyens remplissant les conditions juridiques et désirant créer des partis politiques ou des associations à caractère national ou inter-wilayal, que le dépôt des dossiers se fait tous les jours de semaine au niveau de la Direction générale des libertés publiques et des affaires juridiques (Palais du Gouvernement) », précise un communiqué du ministère.
Selon la même source, les parties intéressées doivent présenter, au cas par cas, les documents requis par les lois en vigueur et qui sont consultables sur le portail électronique du ministère (la vie associative et politique):www.interieur.gov.dz ou en téléchargeant l’application mobile (idjraati) disponible sur le même lien.
Concernant les dossiers déjà déposés et dont les démarches ne sont pas encore parachevées, le ministère appelle les concernés à se rapprocher de la même Direction générale en vue d’actualiser et parachever ces procédures.
Le ministère de l’intérieur a « instruit les autorités locales (wilayas et APC) pour faciliter les démarches de création des associations locales à même d’accélérer l’étude de leur conformité selon les délais légaux arrêtés ».
Le ministère a mis à la disposition des concernés ces numéros de téléphone pour information et orientation: création de partis politiques: 021.71.69.42, création d’associations: 021.71.20.80 /021.71.30.69/ 021.71.23.11.
Ainsi, le ministère de l’Intérieur veut faire du neuf avec du vieux, sachant que ce sont les mêmes responsables qui bloquaient les dossiers d’agrément des partis qui appellent actuellement à débloquer ces mêmes dossiers. Pour la précision, l’actuel ministre de l’Intérieur n’est autre que l’ancien secrétaire général de ce ministère qui exécutait les ordres de Bedoui, l’actuel Premier ministre. 
Amir Hani 
 
0Shares