DIA | Arbitrage scandaleux à la CAN : Belmadi avait déjà mis en garde la CAF
66033
post-template-default,single,single-post,postid-66033,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Arbitrage scandaleux à la CAN : Belmadi avait déjà mis en garde la CAF

DIA-12 janvier 2022: Bien avant le début de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, avait mis en garde la CAF contre le mauvais arbitrage. Il a été pratiquement le seul entraineur en Afrique à dénoncer le mauvais arbitrage dont souffre le football africain.

A la veille du coup d’envoi de cette CAN, Belmadi avait récidivé à l’occasion d’une rencontre organisée par la CAF pour réitérer ses appréhension sur l’arbitrage, mais aucun entraineur n’a soutenu Belmadi, lequle connait parfaitement l’arbitrage africain pour avoir été joueur international en sélection national puis entraineur.

Ce mercredi, c’est la Tunisie qui a été victime de l’arbitrage  puisqu’elle a perdu son match contre le Mali (1-0) à cause du mauvais arbitrage.

L’arbitre de la rencontre, le Zambien Janny Sikazwe a sifflé la fin du match, alors que le temps réglementaire n’était pas encore terminé, provoquant l’ire des Tunisiens qui espéraient égaliser.

L’arbitre avait déjà arrêté, une première fois, le match à la 85e minute, avant de décider de reprendre la partie. Mais il a arrêté le match avant la 90e minute et n’a pas comptabilisé le temps additionnel.

A la fin du match le sélectionneur de la Tunisie Mondher Kebaier, a indiqué qu’il n’a jamais rien vu de tel.

« L’arbitre a sifflé à la 90e et nous prive de cinq minutes, alors que c’était notre moment fort. Sa décision est inexplicable, je n’arrive pas à comprendre comment il l’a prise. Même le 4e arbitre se préparait à soulever le tableau pour afficher le temps additionnel », a-t-il dit.

De tels scandales risquent de se reproduire tant que les acteurs du football africains ne font rien pour éviter ce genre de situation. Il fallait faire comme Belmadi, anticiper sur ces scandales et ne pas réagir après-coup.

Nassim Fateh

2 Comments

  • Mellah hocine
    13 janvier 2022 11:24

    Tout le monde doit comprendre que Lakjaa du makhzen est au poste au niveau de la CAF . C’est ainsi qu’il tire les ficelles afin d’éliminer les équipes de Tunisie, d’Algérie et de l’Égypte pour laisser place et la porte grand ouverte pour son équipe nationale du Maroc.
    Je suis persuadé qu’il est derrière le choix du terrain calamiteux pour le premier match des verts, ainsi que le choix de l’arbitre pour le match de la Tunisie.
    Dans ce genre de jeux de coulisses , il n’y a pas plus fort que ces marocains qui se « prostituent » pour des coups bas.

  • karim
    14 janvier 2022 12:55

    oui lekjaa se prostitue a la caf

Envoyer un commentaire

0Shares