DIA | Augmentation effrayante des nouvelles contaminations : s’achemine-t-on vers une 3e vague du Covid en Algérie ?
61758
post-template-default,single,single-post,postid-61758,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Augmentation effrayante des nouvelles contaminations : s’achemine-t-on vers une 3e vague du Covid en Algérie ?

DIA-04 juin 2021: Pour le 4e jour consécutif, les nouvelles contaminations au Coronavirus (Covid-19), ont enregistré une augmentation qui est de mauvais augure quant à la situation épidémiologique en Algérie. Les derniers chiffres avoisinent les 400 nouveaux cas.

Selon le communiqué du ministère de la Santé de ce vendredi, 385 nouveaux cas confirmés de Covid-19, 250 guérisons et 7 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures.

Le 1er juin la barre des 300 cas a été dépassée avec 305 nouvelles contaminations, puis 322 le 2 juin, 336 le 3 juin et enfin 385 ce vendredi.

Ces augmentations interviennent au moment où, selon une source au ministère de la Santé, les services dédiés au Covid dans les hôpitaux affichent complet, alors qu’il n’y avait pas trop d’affluence durant les dernières semaines.

Cette situation coïncide avec la réouverture des frontières algériennes et l’arrivée massive des ressortissants algériens établis ou bloqués à l’étranger. En parallèle, la campagne de vaccination en Algérie accuse un grand retard.

Pour preuve, le ministère de la Santé ne communique pas assez sur la vaccination et n’a donné aucun chiffre sur le nombre d’Algériens qui ont été vaccinés jusqu’à présent.

A cela s’ajoute la démobilisation de la majorité des Algériens qui ne respectent plus les mesures-barrières et ne portent plus de bavettes de protection.

Autant d’ingrédients et de facteurs qui favoriseraient une éventuelle troisième vague de contamination au Covid en Algérie.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, n’a pas écarté la fermeture une nouvelle fois des frontières. “

Dans son interview à l’hebdomadaire Le Point, il a indiqué : “Le virus est là, et à tout moment, les chiffres peuvent remonter. Si cela arrive, les Algériens nous en voudront d’avoir commencé à rouvrir les frontières. Et si la situation se dégrade, nous refermerons”.

Espérons que la situation ne se dégrade pas, mais la réalité de tous les jours annonce le contraire, en témoignent les services Covid qui ne désemplissent pas dans les hôpitaux.

Amir Hani

1 Comment

  • Mellah hocine
    5 juin 2021 11:11

    Les chiffres annoncés ont été toujours en deçà de ceux réellement enregistrés. Maintenant , on s’evertue vers la hausse pour pouvoir garder ce confinement hétéroclite de 22h à 5 h du matin et garder par la même la fermeture des frontières. Oui , Air Algérie gardera encore ses roues sur le tarmac pour un temps, car la petite ouverture effectuée s’est avérée un échec social avec ces mesures de confiance émet en hôtel qui ont blessé pas mal de familles venues assister à un enterrement . De plus les conditions de confinement dans certains hôtels sont carrément déplorables. Pourquoi confiner l’Algérien porteur de passeport algérien et pas un étranger ou encore un porteur de passeport étranger ?
    De plus , on parle de certains cas -algeriens-qui passent directement au niveau de la PAF sans aller au confinement. A vérifier.

Répondre à Mellah hocine Annuler

0Shares