DIA | Autoroute Alger-Tizi Ouzou : le calvaire des automobilistes à Draâ Ben Kheda
67452
post-template-default,single,single-post,postid-67452,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Autoroute Alger-Tizi Ouzou : le calvaire des automobilistes à Draâ Ben Kheda

DIA-06 juin 2022: Les automobilistes allant d’Alger vers Tizi Ouzou ou dans le sens inverse doivent prendre leur mal en patience quand ils arriveront au niveau de la vielle de Draâ Ben Kheda. Il leur faudra au moins une heure pour traverser un tronçon de près de trois kilomètres à cause des travaux qui sont effectuées actuellement au niveau de cette ville.

C’est le tronçon réalisé par l’ETRHB de Ali Haddad, actuellement en prison, qui en train d’être refait entièrement. Selon les informations recueilles sur place, ces travaux peuvent durer dans le temps et aller au-delà du mois de septembre, ce qui pénalise les automobilistes devant se rendre à Tizi Ouzou ou ceux qui se rendent vers Alger et Boumerdes dans la mesure où il n’y a aucune autre possibilité d’éviter ce tronçon.

Pis encore, les travaux avancent à pas de tortue dans la mesure où l’entreprise chargée de mener ces travaux applique les horaires administratifs pour ses travailleurs, soit de 8h à 16h. Ces  derniers ne travaillent pas durant le week-end ! Scandaleux quand on sait que les entreprises des travaux publics de par le monde travaillent en système de 3×8, soit H-24 et 7 sur 7, afin de gagner du temps et bien sûr de l’argent et éviter les désagréments aux usagers de la route. Ce qui ne semble pas être le cas en Algérie, où les délais ne sont pas souvent respectés.

Amir Hani

1 Comment

  • Mellah hocine
    6 juin 2022 10:51

    C’est vraiment grave ce qui se passe sur ce tronçon , un tronçon d’à peine 5 km entière  » décapé » laissant l’automobiliste bloqué durant plus d’une heure . Comment ose t on aborder un tel projet de cette manière ? Comment et sur quels critères choisir une telle entreprise pour ces travaux pourtant d’une simplicité criarde ? C’est par ce que c’est la wilaya de Tizi Ouzou diront les plus radicaux . En effet , la pénétrante vers l’autoroute Est Ouest étant pratiquement à l’arrêt comme d’ailleurs le nouveau stade de Tizi Ouzou , il ne reste que cette N12 pour aller à Alger et vis versa.
    Sans oublier que c’est la saison des vacances qui arrive , alors pourquoi un tel mépris ?

Envoyer un commentaire

0Shares