DIA | Benbouzid reçoit l’ambassadeur russe : l’Algérie parmi les premiers pays à acquérir le vaccin anti-Covid
53848
post-template-default,single,single-post,postid-53848,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Benbouzid reçoit l’ambassadeur russe : l’Algérie parmi les premiers pays à acquérir le vaccin anti-Covid

DIA-13 août 2020: Au lendemain de l’annonce par le président russe Vladimir Poutine de la découverte par son pays du vaccin anti-Covid 19, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a reçu au niveau son département l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev.

A l’évidence de disponibilité du vaccin dans les laboratoires russes et la grande avancée réalisée dans sa production par le Centre national russe de recherche en épidémiologie et microbiologie, a été le principal sujet abordé par les deux parties, indique mercredi un communiqué du ministère.

Le ministre n’a pas manqué de rappeler les “instructions du président de la République Abdelmadjid Tebboune pour que l’Algérie soit parmi les premiers pays acquéreurs du vaccin anti-Covid-19, et ce, dans le but de préserver la santé des citoyens”.

En effet, le chef de l’Etat a affirmé, à maintes reprises, que l’Etat ne lésinera pas sur les moyens quand il s’agit de préserver la santé de ses citoyens. Un budget sera consacré à l’importation du vaccin et ce, quel que soit le prix, avait assuré le Président.

L’ambassadeur a fait savoir que le vaccin sera disponible sur le marché international fin 2020 voire début 2021.

En effet, le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, a fait savoir que la Russie commencera la production du vaccin d’ici deux semaines.   

“Tout d’abord, les unités de production en Russie seront orientées vers le marché intérieur pour répondre aux besoins de nos citoyens”, a-t-il déclaré, ajoutant que la Russie proposerait le vaccin aux pays étrangers lorsqu’elle en disposerait en quantités suffisantes.                                                     

Le ministre, a indiqué que “les doutes étrangers” concernant l’efficacité du vaccin étaient “infondés”.

“La plate-forme où le vaccin a été créé a été étudiée de manière approfondie et ses auteurs ont accumulé une quantité suffisante de connaissances scientifiques pour garantir sa sécurité”, a-t-il poursuivi.                                                                   

La Russie a enregistré le premier vaccin au monde contre le nouveau coronavirus, a déclaré mardi le président Vladimir Poutine lors d’une réunion en ligne avec des représentants du gouvernement
Le vaccin, nommé “Sputnik V”, a été développé par le Centre national d’épidémiologie et de microbiologie de Gamaleya, conjointement avec le Fonds d’investissement direct russe.

Mohamed Nassim

0Shares