DIA | Bencheikh a raté une nouvelle occasion de se taire: “Le Zimbabwe était mieux organisé” (Vidéo)
56785
post-template-default,single,single-post,postid-56785,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Bencheikh a raté une nouvelle occasion de se taire: “Le Zimbabwe était mieux organisé” (Vidéo)

DIA-14 Novembre 2020: Le chroniqueur populaire de la chaîne El Haddaf Tv Ali Bencheikh s’est une nouvelle fois illustré en critiquant la prestation de l’équipe Nationale face au Zimbabwe malgré la victoire algérienne (3-1) au stade du 5 juillet, pour le compte de la 3e journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

L’ancien joueur du mouloudia a estimé que “l’Algérie n’a pas créé d’occasions de buts et que le Zimbabwe était mieux organisé que l’Algérie sur le terrain, tout en reconnaissant que son jeu restait naïf”. Selon lui, « l’organisation du Zimbabwe a donné du mal à l’équipe nationale à dépasser leurs deux lignes défensives ».
Analysant d’une manière assez subjective le travail de nos internationaux, Bencheikh toujours assez vicieux dans ses déclarations a estimé que Brahimi était le seul joueur qui a tenté de dépasser les défenses adverses, zappant au passage le travail de Mahrez, qui a donné une passe décisive et qui a marqué un but magistral.  
Bencheikh a surtout précisé que « mis à part le premier et le dernier but, l’Algérie n’a pas créé d’occasions de buts », estimant que le but de Bounadjah était un effet du hasard. Il ajoute enfin que le terrain (Qui était impeccable) a gêné le développement du jeu du Zimbabwe, qui a reçu deux buts car ses joueurs auraient …..glissé.  
Ces déclarations ubuesques démontrent une nouvelle fois l’attitude belliqueuse et haineuse d’un Ali Bencheikh jaloux du travail du sélectionneur Djamel Belmadi, qui avait à plusieurs reprises critiqué ces chroniqueurs de la chaîne El Haddaf. Ali Bencheikh a une nouvelle fois raté l’occasion de se taire. 

Amir Hani       

0Shares