DIA | Bilan financier 2e trimestre 2019: Djezzy comptabilise 15,6 millions de clients
44478
post-template-default,single,single-post,postid-44478,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Bilan financier 2e trimestre 2019: Djezzy comptabilise 15,6 millions de clients

DIA-01 août 2019: Djezzy, leader des technologies de communications numériques, a le plaisir d’annoncer les résultats d’exploitation du second trimestre 2019 marqués par la poursuite de sa stratégie d’investissement confirmant son ambition de construire le plus grand réseau internet et contribuer à l’édification d’une économie digitale en Algérie.

Dans ce cadre, Djezzy a investi un montant de 3,5 milliards de dinars au deuxième trimestre enregistrant ainsi une hausse de 36% par rapport au premier trimestre et de 6% par rapport à la même période en 2018. Djezzy a poursuivi une stratégie visant à densifier son réseau 3G/4G afin de répondre aux attentes de ses clients en maintenant une haute qualité de connectivité.

A la fin du deuxième trimestre, Djezzy comptabilisait 15,6 millions de clients, en hausse de 0,4% comparé à la même période en 2018. Avec 6,4 milliards de dinars, les revenus data ont connu une hausse de 9,2% d’année en année grâce à une utilisation plus élevée et à un accroissement significatif des clients data qui sont passés de 8,3 millions à 9,3 millions en augmentation annuelle de 13%.

Au deuxième trimestre, Djezzy a enregistré un revenu global de 22,3 milliards de dinars enregistrant une légère baisse de 3,4% comparé à la même période en 2018, l’entreprise poursuivant son plan de redressement opérationnel dans un contexte économique très difficile et un marché en baisse.  

L’EBITDA s’est établie à 10 milliards de dinars au deuxième trimestre avec une baisse de 1% en glissement annuel. La diminution des revenus a été partiellement compensée par l’impact des normes IFRS 16 et une politique d’optimisation des coûts. Pour sa part, la marge EBITDA s’est établie à 45% au deuxième trimestre.

À la fin du deuxième trimestre, les services 4G couvraient 28 wilayas et plus de 27 % de la population du pays, tandis que le réseau 3G couvrait les 48 wilayas et plus de 74 % de la population.

0Shares