DIA | Blida : Réouverture de toutes les station-services et interdiction des transports et de vente de la zlabia et cherbet
50914
post-template-default,single,single-post,postid-50914,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Blida : Réouverture de toutes les station-services et interdiction des transports et de vente de la zlabia et cherbet

DIA-24  avril 2020: Les Blidéens qui s’apprêtaient à reprendre certaines habitudes juteuses durant le mois de Ramadhan ont vite déchanté après l’annonce du wali d’interdire la réouverture des magasins des gâteaux traditionnels.

La wilaya de Blida qui était astreinte à un confinement sanitaire total depuis plus d’un mois à cause du Covid-19, a vu ce confinement allégé à compter de ce vendredi, coïncidant avec le premier jour du mois de Ramadhan. Le confinement partiel à Blida s’étale de 14h à 7h, ce qui  permettra aux habitants de cette wilaya de souffler et faire leurs courses.

En ce sens, le wali de Blida, Kamel Nouicer a annoncé que toutes les 65 station-services réparties à travers le territoire de la wilaya, reprennent du service dans le but de prévenir la propagation de la pandémie de Covid-19, ce qui allégera la grande pression enregistrée au niveau des quelques station-services autorisées durant la période du confinement total.

Toutefois, le wali a fait observer que  la décision de lever le confinement total sur la wilaya ne concerne pas l’autorisation de reprendre les transports et certaines activités commerciales à forte affluence comme les magasins de vêtements et les locaux de vente des gâteau traditionnels à l’exemple de la Zlabia et Cherbet.

Durant le mois de Ramadhan, les citoyens des wilayas limitrophes (Alger, Tipaza, Médéa, Ain Defla voire Chlef et Bouira) affluent en grand nombre vers Blida et Boufarik, ces deux villes étant réputées pour Cherbet (jus) et la Zlabia (gâteau traditionnel), très prisés par les Algériens.

Une sage décision qui évitera le déplacement des citoyens vers ces deux villes en cette période de pandémie du Coronavirus.

Mohamed Nassim

0Shares