La colère de Rachid Taha contre le racisme et la discrimination en France (Vidéo) - DIA
35635
single,single-post,postid-35635,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Rachid Taha radio

La colère de Rachid Taha contre le racisme et la discrimination en France (Vidéo)

DIA-16 Septembre 2018: Dans son dernier entretien accordé à la radio tunisienne privée Mosaique FM, il y a juste un mois le défunt chanteur algérien Rachid Taha, a violemment dénoncé le racisme et la discrimination en France contre les arabes. Il a notamment déclaré: « Ils ont éliminé les arabes des médias! , ils ne passent plus à la télé!  » « Les arabes passent à la télé française quand ils font une connerie! Il y a deux sortes d’arabes qui sont présentés à la télé française: comme terroriste ou comme footballeur. 

Quand le journaliste tunisien dit à Rachid Taha :  » tu exagères », le chanteur fait éclater sa colère et précise qu’il n’est pas passé dans une télé française depuis plus de 10 ans.   

Rachid Taha visiblement écœuré par l’indifférence des médias français pour son parcours et sa carrière, a encore déclaré: « En France, ils nous détestent ! Tiens ; la dernière mode anti-arabe c’est l’affaire Benalla. Parce qu’il est arabe!. » 

Le chanteur franco-algérien dénonce enfin l’élimination des arabes dans l’équipe de France, allusion faite à l’exclusion de Benzema et Ben Arfa. 

Rachid Taha conseille d’ailleurs dans son interview d’éviter la France si on veut immigrer: « Si vous voulez immigrer partez ailleurs! » tout en dénonçant, le racisme dans certains pays d’Europe: La France, l’Italie, l’Allemagne et le Danemark.   

Il est quand même aberrant que l’artiste algérien soit obligé de passer sur une émission radio « Filmée » sur une chaîne tunisienne privée pour dire certaines vérités. Où est la liberté d’expression tant décriée par les responsables français ? Le chanteur algérien était également absent d’Algérie où il n’est pas revenu depuis des années.   

Salim Bey