DIA | Conférence unificatrice des factions palestiniennes à Alger et aide de 100 millions dollars  de l’Algérie
65672
post-template-default,single,single-post,postid-65672,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Conférence unificatrice des factions palestiniennes à Alger et aide de 100 millions dollars  de l’Algérie

DIA-06 décembre 2021: Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé ce lundi que l’Algérie a décidé d’organiser prochainement à Alger une conférence unificatrice des factions palestiniennes. Il a fait cette annonce lors d’une conférence de presse animée conjointement avec son homologue palestinien Mahmoud Abbas, au siège de la Présidence de la République.

“Dans le cadre des efforts que mène l’Algérie en vue de resserrer les rangs palestiniens à travers la consécration de l’unité palestinienne, je me suis engagé, après l’aval du Président Abou Mazen, à réunir tous les belligérants palestiniens dans les plus brefs délais à Alger”, a affirmé le chef de l’Etat, faisant part de son souhait de voir cette conférence “marquer le prélude de l’unité arabe à laquelle nous aspirons à travers le sommet arabe qu’abritera l’Algérie en mars prochain”.

Le président de la République a affirmé que l’Algérie “veut en finir avec les divisions et les scissions arabes”, souhaitant que le sommet d’Alger puisse “unifier les rangs arabes, avec en tête des priorité la cause palestinienne”.

“La cause palestinienne, qui est au centre du conflit au Moyen-Orient, doit être érigée en cause centrale”, a-t-il soutenu, ajoutant que “le rétablissement de la paix au Moyen-Orient est conditionné à l’établissement de l’Etat de Palestine sur les frontières de 67, avec Al-Qods comme capitale”.

Le président de la République a également annoncé à cette occasion une contribution financière de l’Algérie de l’ordre de 100 millions de dollars en faveur de l’Etat de Palestine-frère.

“Par fidélité à la glorieuse Histoire révolutionnaire de l’Algérie et à l’engagement immuable de tout le peuple algérien qui soutient de manière indéfectible la cause palestinienne juste en toute circonstance, et en application des résolutions pertinentes de la Ligue arabe, l’Etat algérien a décidé de remettre ce chèque comportant une contribution financière de la part de l’Algérie de l’ordre de cent (100) millions de dollars à notre frère, son excellence Abou Mazen, président de l’Etat palestinien et de l’Organisation de libération de Palestine (OLP)”, a affirmé le Président Tebboune.

Mahmoud Abbas, qui effectue une visite d’Etat de trois jours en Algérie était arrivé hier dimanche à Alger. Il devrait se rendre par la suite en Tunisie.

La visite d’Etat du Président palestinien en Algérie intervient dans la perspective de la relance de la cause palestinienne afin de contrecarrer la normalisation des relations diplomatiques entres des pays arabes, notamment le Maroc et les Emirats arabes-unis, avec l’entité sioniste.

Amir Hani 

Envoyer un commentaire

0Shares